Les leçons de premier tour.

Publié le

Vague bleue, c’était annoncé, sanction contre l’entourage de ROYAL, c’était à prévoir, déroute du FN, plutôt une bonne nouvelle. Le cas du PCF est plus délicat à expliquer. On nous parlait de 4 députés, il y en aura peut être 10.
Les candidats communistes qui ont été clairement identifiés comme tels, sont en position d’être réélus.
DUTOIT battu dans les Bouches du Rhône, c’est la preuve qu’en ayant une affiche bleue alors qu’on est rouge, ça ne marche pas.
 
Pour compléter l’analyse, les 6 candidats présentés dans la Somme par Maxime sont arrivés devant les candidats officiels du PCF.
Maxime GREMETZ à plus de 20%, c’est la preuve que le Parti ne pourra pas prendre des communistes pour des imbéciles longtemps.
Le résultat de CATELIN-MERSALI à 5,62 % et le total de la gauche non socialiste à presque 10% dans le 12ème des Bouches du Rhône (Vitrolles Marignane) devant l’Extrême-Droite qui malgré le majordome de Le PEN prend une claque dans ce qui était supposé être leur fief prouvent que dans cette circonscription:
 
La gauche dans son ensemble pèse 40%, que les socialistes ne font que la moitié, que le MNR-FN a rallié l’UMP pour la grande majorité et que l’électorat ne devra pas se tromper au moment de voter aux municipales.
 
Vu le score de CARRULLA, OBINO va devoir réviser sa stratégie vis-à-vis des Communistes et de la gauche en général.
Honnêtement, je m’attendais à pire.
Tout n’est pas perdu. Nous avons sur la circonscription 5 ans pour reconstruire un PCF vaillant.
 
Je prends contact dans les jours qui viennent avec les responsables locaux pour organiser une rencontre avec l’ensemble des forces de la vraie gauche.
Doivent être invités à cette rencontre, toutes les composantes des 9.62% de votes.
La proposition qui doit être faite en vue du prochain congrès du PCF est de participer à l’élaboration d’un programme de gauche autour du Parti. Les camarades qui se battent en dehors du Parti pour quelque raison que ce soit sont cordialement invités à venir faire toutes les critiques, et surtout, qu’ils viennent vider leurs sacs, c’est toute ce que méritent les dirigeants du PCF. Les soutiens socialistes qui pensent n’avoir aucune raison pour rester dans un appareil qui, après la défaite leur promet une fusion avec le centre, sont les bienvenus.
 
La réunion devra se tenir immédiatement après le second tour.
 
A très bientôt donc,

Publié dans leblogdejacques

Commenter cet article