Votre député : Maxime GREMETZ vous souhaite la bienvenue

Publié le

35.jpg
Madame, Mademoiselle, Monsieur,
 
Merci à toutes celles et à tous ceux d’entre vous, qui m’ont renouvelé leur confiance, où me l’ont accordé pour la première fois : 6 citoyennes et citoyens sur 10 se sont ainsi rassemblés pour me réélire à l’Assemblée Nationale.
Vous avez ainsi encore plus nombreux qu’en 2002, exprimée votre volonté qu’ensemble nous puissions continuer, dans votre intérêt et celui de vos familles, sur le terrain, comme à l’Assemblée Nationale, avec mon ami, Jean-Luc BELPAUME, mon suppléant qui s’implique totalement à mes côtés.
Je suis le député de tous, quelque soit le vote de chacun.
Merci à la jeunesse d’Amiens Nord, d’Etouvie, de Victorine Autier, aux jeunes syndicalistes qui sont les dignes représentants des salariés, aux habitants du canton de Picquigny, de Longueau, de Camon et de Saint Sauveur.
Merci à toutes celles et à tous ceux qui se sont engagés par leurs soutiens quelque soit la sensibilité, venant du département, de la Région (Saint Quentin) et même du Pas de Calais (Calonne Ricouard).
60% d’entre-vous avez reconnu le travail accompli, du 2ième meilleur député sur 577.
Nous allons poursuivre ce travail et l’intensifier à la mesure des graves problèmes que vous rencontrez : emploi, précarité, logement décent, pouvoir d’achat, des salaires, des pensions et des retraites, contre l’augmentation de l’impôt le plus injuste, la TVA, contre la franchise pour la santé, pour aider les commerçants et artisans, les PME et PMI, qui veulent créer de l’emploi et faire l’effort pour la formation et les salaires.
Toutes et tous,vous pouvez compter sur nous.
Merci pour avoir répondu comme il convient, à la campagne indigne, menée par certains petits politiciens plein d’ambition.
Vous avez répondu de la meilleur façon : « oui, Maxime GREMETZ est un homme honnête et intègre pour qui la fin ne justifie pas les moyens »
Vous avez dit clairement : « La transparence, la démocratie, la franchise, la pugnacité et le courage caractérisent l’homme ; l’ouvrier  Maxime GREMETZ »
Merci à vous.
Les chiens aboient et la caravane passe dit le proverbe.
Et pendant ce temps, toutes et tous dans notre diversité nous allons continuer à travailler pour chacune et chacun d’entre vous pour l’intérêt général.
Nous sommes entièrement à votre service.
Votre député sur qui vous pouvez compter et son suppléant
 
Maxime GREMETZ                                                           Jean-Luc BELPAUME     
                                              

Commenter cet article

Géronimo 20/06/2007 09:05

Je n'aurai qu'un seul mot : BRAVOCiao - Géronimo