carton Rouge à Gayssot : Deuxième !

Publié le

Lettre de Christiane Vinci au secrétaire départemental de l’Hérault

 

Béziers le 18 septembre 2007

Camarade,

Nous avons appris le 12 septembre, par l'Hérault du Jour, la création d'une nouvelle section du PCF sur Béziers baptisée « Guy Moquet ». Cette initiative a été prise dans le plus grand secret par des adhérents de notre section: Colette Rumeau, Mary-Claude Mulot, Marc Sureau... sans en informer le Comité de Section dont ils font parti et ceci en violation de plusieurs articles de nos statuts, notamment l'article 5.1 stipulant clai­rement : « La section rassemble les adhérent-e-s d’une ou plusieurs communes, d’une même zone d’activité, d’une même entreprise. Sur un même territoire, une même zone d’activité, une même entreprise, il ne peut y avoir qu’une seule section dont la création est décidée par tous les adhérent-e-s concerné-e-s..

  

Dans leur conférence de presse du 11 septembre, ils reprochent les prises de positions et actions politiques de la direction de la Section de Béziers et de la grande majorité de ses adhérents, oubliant l'article 4 des statuts sur la souveraineté qui leur appartient en précisant qu' « à chaque niveau, seules les décisions prises à la majorité engagent le Parti ».
S'appliquent à eux comme à tous les communistes la fin de l'article 4 : « Les adhérent-e-s qui ne les partagent pas gardent le droit de défendre et d’exprimer leur point de vue, y compris publiquement. »

 

La lecture de cette conférence montre que cette opération a aussi une finalité électoraliste qui amène là encore les initiateurs de cette « scission » a transgresser l'article 18 sur les candidatures aux élections:
« La décision de présenter au nom du Parti ou de soutenir des candidat-e-s aux différentes élections est prise par les adhérent-e-s.

18.2. Les communistes élaborent les projets de candidatures dans l’instance correspondant à la circonscrip­tion électorale concernée en liaison avec les instances qu’elle regroupe :
- assemblée générale des communistes résidant dans la commune pour les élections du conseil munici­pal, etc...»

 

Dans une déclaration publiée le même jour, en tant que Secrétaire départemental du Parti, tu donnes implicite­ment, ton accord à cette démarche, alors que tu devrais comme premier responsable être le garant de nos sta­tuts et des instances du Parti en désavouant ces procédés et méthodes plus proches de celles ayant cours dans un parti social démocrate qu'au sein d'un Parti Communiste...

 

Au regard de ces faits et déclarations, afin de mettre fin à cette situation, le Comité de la Section de Béziers élargi aux adhérents demande la convocation dans les quinze jours du Conseil départemental.   

Dans l'attente, reçois, Camarade, nos salutations communistes.

 

Christiane VINCI        
Secrétaire de la Section de Béziers du PCF

Commenter cet article

ZADIG 30/09/2007 12:48

En fait tout le monde l'aura compris, je préfère Gremetz à Tartignolle.Mais ce lapsus veut certainement dire que Tartignolle in fine c'est effectivement pire que Gayssot: l'arrivisme à son comble en Somme.ZADIG

ZADIG 30/09/2007 12:37

Je vois que tu prèfères à présent le nouveau liquidateur en chef Tartigolle, aux belles chemises rayées, après les belles bretelles de Gayssot: tout un programme en Somme.Désolé je préfére Gayssot et son aspect bourru mais moins pourri...ZADIG

Jihad WACHILL 30/09/2007 00:33

Et tu devrais réapprendre à Maxime le mot "classe", lui qui ne parle plus que de "couches populaires" en circonscription quand il s'adresse à ses électeurs. Et oui, la sémantique est un révélateur lourd, ne t'en déplaise: ça lui écorche la gueule de parler de "classes", notre grand défenseur des salariés (enfin quand ce ne sont pas les siens en tout cas)?

ZADIG 29/09/2007 18:40

Ton pb est que Gremetz t'a viré. C'est du dépi.Tu n'étais pas au service d'un patron (un concept de classe que tu n'as certainement pas eu le loisir de connaître contrairement à MAxime).Le fait d'avoir été salarié, ouvrier, employé ou cadre au sein d'une entreprise capitaliste, fait apprendre la réalité de classe que n'ont jamais connu tous les aparatchik staliniens liquidateurs: Buffet, Tartignole, Martelli, Cohenseat, Hautain, Gau, Laurent (s), Gayssot, Braouezec, Wurtz, etc... la liste est longue...Ton dépi te conduits à présent à servir des gens qui pourraient demain être à l'UMP (en rejoignat ainsi la cohorte des PS droite, Lang, Royal, Dsk, Amara, Hollande, Rocard, Boekel, qui sont in fine des gens de droite) sans pb (gout du pouvoir of course).ZADIG

Jihad WACHILL 28/09/2007 11:41

J'en ai eu, des articles dans l'Huma, cher ami... Et franchement, ça ne me fais ni chaud ni froid. Je préfère les articles que consacre la presse locales depuis quelques mois à mes projets locaux, qui sont autrement plus intéressants que les frustrations politiques des uns et des autres. Maxime m'a beaucoup déçu et j'estime qu'il ne vaut pas mieux que les autres sur le point que tu évoques: la course au pouvoir. Il s'est vu en successeur de Georges Marchais, a échoué et traîne depuis sa frustration de ne pas avoir été secrétaire général du PCF. Quant à son entourage politique...Et je ne "sers" personne, que ce soit Maxime ou nul autre. Je ne sers que le Parti des fusillés et ses idéaux, que Maxime cherche à liquider dans la Somme avec sa fuite en avant scissionniste.