Nouvelle perle de la direction lachée par le trou du cul de Tartignolles

Publié le


Extrait d'une interview donnée à un sitte web : www.isbway.fr

« Si vous avez tout essayé alors, qu’est-ce qu’il vous reste à faire ?

Il y a un problème de projet, je pense qu’on reconstruira une gauche forte en étant dans la bataille idéologique. Je suis opposé à l’idée des deux gauches ; de dire qu’il y aurait une gauche sociale-libérale attirée par le MoDem et une autre à gauche de la gauche, protestataire et contestataire avec le parti guevariste d’Olivier Besancenot. Je pense qu’il y a une majorité populaire sociale de gauche dans ce pays. Le seul problème, c’est qu’elle n’arrive pas à se mobiliser majoritairement lors des élections. On veut tenir le drapeau d’une gauche forte, rassemblée sur un projet clair, cohérent, qui dispute à Nicolas Sarkozy le projet de société. On a plein de propositions fortes mais on a un mal fou à porter une cohérence. »
Toute l’interview ici : Marrez vous bien !!
 
Evidemment il y a problème d’idéologie. Pour en avoir une, il faut un cerveau, et pour la cohérence, il faut avoir une idéologie et une ligne claire que la direction du Parti s’obstine à ne pas vouloir pour mieux tuer le PCF.
 
TARTIGNOLLES s’il te plait, prend la carte au PS et lâche nous un peu les baskets !
Des discours à la con, on en a assez entendu depuis qu’on était passés de Super MARCHAIS à Super HUE ! Toi et le reste de la direction :
 
DEMISSION !!!

Publié dans Humeur

Commenter cet article

el diablo 08/10/2007 13:14

Mais vous êtes maso ou quoi? Le PCF est mort, l'avenir est ailleurs

ZADIG 06/10/2007 00:10

Le PCF est maintenant dirigé par de petits arrivistes staliniens aux belles chemises rayées.Leur seule finalité est le pouvoir au plus haut niveau.Peu importe les 1,93% aux présidentielles, les privatisations sous la gauche plurielle.Il faut coute que coute se maintenir au pouvoir au PC (et arriver au sommet du PC comme lui a promis Buffet ainsi que Gau), quit à faire disparaitre le PC corps et bien, ce n'est pas un pb.Il faut combattre par tous les moyens les opposants (voir la Somme), faire appliquer la ligne, quelle qu'elle soit, là n'est pas le pb, et faire taire l'analyse et la critique.Peu importe qu'un dirigent ne sache pas écouter les plus faibles, discuter, prononcer un discour, s'opposer aux patrons pourris style EADS, il faut paraître et combattre vigoureusement les militants opposants. C'est le stalinisme à son comble.La boucle est bouclée. Le PCF est entièrement à reconstruire.ZADIG

ZADIG 05/10/2007 23:51

Tartignolles c'est le stalinisme en France dans toute sa splendeur (Staline avec Chemises Rayées et jean).L'objectif conserver le petit pouvoir qu'il a et que lui a promis ses parains (Cazimir et Gau, celui qui a écrit tous les textes des congres depuis 30 ans).Si pour cela il faut faire disparaitre le PC, changer son nom, gouverner avec la droite ou le PS, ce n'est pas un pb.Le seul objectif est la carrière personnelle (il a été choisi pour appliquer une ligne quelle qu'elle soit, écarter les opposants, etc...).Qu'il ne sache pas prononcer une ligne d'un discour, discuter avec des salariés ou chomeurs, affronter un patron, être à l'écoute des plus faibles n'est pas un pb, au contraire.Le PCF est devenu un parti comme un autre dirigé par de petits carriéristes comme Tartignoles, comme Buffet, comme Brahouzec, comme Hautain, comme Zarka, comme Cohenseat (la liste est longue hélas).La boucle est bouclée. Le PCF est à reconstruire.ZADIG