Pourquoi Maxime n'y va pas

Publié le

·                           D'après une dépèche AFP - Le député communiste de la Somme Maxime Gremetz, en conflit avec sa fédération, a annoncé vendredi qu’il retirait sa candidature aux élections municipales à Amiens "parce que le danger est grand que M.Gilles) de Robien, soutien de Monsieur Sarkozy, soit élu dès le premier tour". Selon un sondage paru cette semaine dans le quotidien régional L’Union et réalisé par TNS Sofres, Gilles de Robien (Nouveau centre) serait vainqueur dès le premier tour des municipales avec 51% des intentions de votes, la liste PS-PCF-Verts recueillant 23% des voix et la liste citoyenne menée par Maxime Gremetz 18%. M. De Robien a été réélu deux fois au premier tour aux municipales à Amiens qu’il avait conquis sur le PCF en 1989. "Une possibilité de battre la droite est aujourd’hui ouverte à condition que se réalise un large rassemblement des forces de progrès. Force est de constater que ce n’est pas la voie choisie par les appareils des partis politiques qui, une fois de plus, jouent l’exclusion et la division", affirme un communiqué de la liste conduite par M. Gremetz. Selon Maxime Gremetz, Gilles Demailly (PS), tête de la liste d’union PS-PC-Verts, a refusé de s’engager pour réaliser une liste d’union au second tour. M. Demailly ne pouvait être joint dans l’après-midi. "C’est faire le jeu de la droite et nous ne voulons pas porter la responsabilité de la victoire de la droite", a déclaré à l’AFP M. Gremetz. Le député Communiste a ajouté qu’il ne soutiendrait pas la liste conduite par Gilles Demailly, sur laquelle figurent "des gens qui ont appelé à voter à droite pour me battre au second tour des législatives". Aux régionales, M. Gremetz avaitconduit une liste communiste et obtenu le meilleur score national du PCF (10,86%). Aux législatives, il a été réélu député dans la 1ère circonscription au second tour (59,33%), sans l’investiture du PCF qui avait présenté un candidat. Aux municipales de 2001, M. Gremetz avait obtenu 21,06% à la tête d’une liste PCF-PS, contre 52,05% à l’actuel maire et à nouveau candidat Gilles de Robien (centriste)


Si Maxime GREMETZ se présentait, il ferait le jeu de Gilles de ROBIEN.. en retirant sa candidature, il ne se met pas en travers de la route de la gauche. Néanmoins, il ne peut soutenir une liste sur laquelle figure des candidats ayant appelé à voter à droite aux législatives, d'une part, et d('utre part, les voix qui se sont portées sur son nom ne se marchandent pas. Maxime GREMETZ s'oppose à toute alliance avec le PS u premier ou au second tour,

Publié dans Maxime GREMETZ

Commenter cet article

Judas 16/02/2008 17:13

voila pourquoi !!!pas d'autres commentaires ;-)

ZADIG 17/12/2007 21:28

En fait le scoop Carla Bruni me conforte dans l'dée de que sarko ne survivra pas aux municipales.La question est de savoir qui valuyi survivre.Le PS est à 80 % dans le GVT FILLION (bientôt Vals, Lang et certainement Royal).Donc le PS coulé.Reste le PC et le FN (ne parlons pas du modem et du petit facteur attrape mouches).La décision de Maxime me fait plutôt penser que le PC tel qu'il existe avec le trio Stalino/droitier Buffet/Hue/braouezec et bel et bien mort (ce qui ne veut pas dire qu'un vrai PCF ne peut pas renaître au contraire).Je Pense hélas de plus en plus que le grand gagnant de ces munipales sera le FN et Le Pen (probalement plusieurs maires de grandes villes et à Amiens un second tour FN/droite).ZADIG

ZADIG 14/12/2007 22:40

Je pense que Maxime sousestime ses capacités de prendre la ville d'Amiens;Le PS et les sbires de Cazimir vont reculer avec le vote du nouveau TCE à l'assemblée.De Robien aussi va perdre des plumes et sera trés loins d'être élu au premier tour.Les sondages sont bidonnés.A l'inverse son absence va faire gonfler terriblement le vote FN au premier tour au point que l'on aura un second tour De Robien / FN.Grosse erreur.ZADIG

ZADIG 14/12/2007 22:31

Je pense que Maxime Gremetz devrait maintenir sa candidature et sa liste.Les sondages sont bidonnés, et la droite comme le PS vont perdre encore des plumes avec le vote du nouveau TCE par le parlement sans référendum (combien d'Amienois, comme de Marseillais d'ailleurs ont voté non le 29 mai 2005.De Robien chien-chien de Sarko comme le PS (chienchien de Sarko comme Lang, Koucner, Amara, Hirch, Atali, DSK, Valls, BOEKEL, Royale, etc...), ont tous voté oui comme les verts aussi.Le boulevard est grand ouvert pour Gremetz.Se retirer c'est donner une chance à Le Pen d'être présent au second tour, parce qu'il y aura un second tour (Le Ps et les amis de cazimir pourraient bien arriver en troisième position).ZADIG