Concurrence libre et non faussée (pas pour tout le monde)

Publié le

Alerté par la CGT Exposium sur la fusion (quelle qu’en soit sa forme) des activités de la CCIP et d’UNIBAIL dans la gestion des espaces d’expositions et dans l’organisation de manifestations, Maxime GREMETZ, Député de la SOMME groupe Gauche Démocrate et Républicaine, a posé une question écrite à Christine LAGARDE, Ministre de l’Economie de l’Industrie et de l’Emploi.

 

Cette démarche appelle une réponse sur le risque de constitution de monopole nuisible aux salariés :

 

-         ne pouvant plus faire jouer la concurrence sur les salaires,

-         sachant qu’un plus un fait rarement deux en matière de gestion des effectifs

 

De même nous serons attentifs aux termes de la réponse de Mme LAGARDE en matière de :

 

-         contrôle des tarifs de location des espaces

-         accès à d’autres organisateurs de salons à ces structures (libre choix des dates, choix des prestataires…)

 

Conscient que cette démarche s’inscrit dans un projet global de ré urbanisation du Grand Paris, nous attendons que les espaces dédiés aux centres commerciaux et aux immeubles de bureaux ne soient pas privilégiés au détriment de la construction de logements sociaux.

 

Ce projet ne doit pas non plus être à l’origine de destruction de cités et de l’éloignement des populations les plus défavorisées de leurs lieux de travail. Rappelons-nous que ce type de déplacement de populations a été critiqué lourdement en d’autres temps dans d’autres pays par nos gouvernants. Mais il est vrai qu’à l’époque ces évènements se produisaient dans les ex pays de l’Est.

 

la question écrite de Maxime GREMETZ  link 

Publié dans Maxime GREMETZ

Commenter cet article