Interview de Maxime GREMETZ à France Soir

Publié le

 

A l'occasion des universités d'été du Parti communiste, le député Maxime Gremetz s'interoge sur la stratégie du parti.

FRANCE-SOIR. En opposition à la direction du PCF, vous n’avez pas été convié à Vieux-Boucau pour son université d’été. A distance, qu’en attendez-vous ?

MAXIME GREMETZ
.C’est une fois de plus un coup pour rien, pour faire semblant. À quatre mois du congrès, on invite des gens extérieurs, on fait des discours. Mais la préparation du congrès est quasiment inexistante. Elle devrait se faire sur une question fondamentale : est-ce qu’aujourd’hui, oui ou non, nous voulons un Parti communiste, ouvert, moderne, qui joue son rôle ?

Son existence vous paraît-elle menacée ?
La direction du parti est acquise à l’idée d’abandonner le PCF. Elle a envisagé de changer son nom, comme l’idée d’un rassemblement pour la présidentielle. Mais 90 % des sections veulent garder ce qui le fonde, en le modernisant. Certains veulent transformer le parti en autre chose, mais il existera toujours. C’est un engagement profond. Qu’ils aient leur carte ou pas, les communistes sont là. Il nous faut un Parti communiste plus que jamais.

Qu’est-ce qu’être communiste aujourd’hui ?
Nous devons redevenir un parti de défense des gens dans les quartiers, et être porteurs d’un projet. On doit proposer une vraie rupture avec le capitalisme pour construire une société sans classes, au cœur de la démocratie, qui permette l’épanouissement de chacun. La loi du fric partout, dans le sport, dans la santé, c’est invivable. On ne peut plus vivre avec ce système. Ayons le courage de dire qu’il faut rompre avec la domination des plus forts, des actionnaires.


Ce message, la LCR le porte également, mais avec plus d’écho.

Elle progresse parce que le PCF abandonne le terrain. Elle joue sur le côté protestataire qui était le nôtre. Nous voulons à la fois protester et gouverner, pour porter des perspectives de changement. La LCR veut laisser le pouvoir à la grande bourgeoisie. Nous devons exister entre ceux qui refusent de gouverner et le PS qui se contente d’aménager le système. Mais aujourd’hui le PCF est inaudible. On ne connaît pas sa position sur l’Afghanistan, par exemple. Les gens ne peuvent pas faire confiance à un parti qui ne s’exprime pas.


Que pensez-vous de la location d’une partie du siège du parti, place du Colonel-Fabien ?

C’est le résultat de cette politique de renoncement, qui a commencé il y a plusieurs années. Cela arrache le cœur de tous les communistes. Je suis triste et en colère.

Edition France Soir du samedi 30 août 2008 n°19889 page 5

Publié dans Maxime GREMETZ

Commenter cet article

ZADIG 14/09/2008 19:44

J'étais sur la scéne centrale de FDH et j'ai pu écouter Bethoven joué par l'Orchestre National de France: magnifiquement joué et interprétré, beaucoup de monde beau temps. Puis c'est la trop fameuse Casimir qui était censé succèdé à ce trés beau spectacle musical.Déjà qu'après la Starak ou Patrick Bruel, Buffet aurait du mal à tenir la rampe, mais là j'ai du fuir à toute jambe cette voix de casserole incapable de prononcer une prase correctement et qui a prononcé un discour d'une plombe, bref la scène centrale fut vite vidée en entandant Cali.J'en ai discuté avec différents courants du PC (opposants de Paris 15e, partisants de Karman, PRCF, etc...: indépendemment du vide idéologique en cours chez la clique Buffet/hue/braouezec: ils considèrent tous que Buffet n'a même pas le profil d'un secrétaire de cellule....de la grande époque...Quant au vide idéologique il est tel qu'il est logique q'un Besancenot ou qu'un Hulot soient les grande vedettes de cette fête.Question: Faut-il revenir au PC pour s'opposer de l'intérieur comme Karman, PC 14 et 15, ou Gerin.Ou de l'extérieur comme Gremetz.J'en viens à penser qu'il faut vite que le PC sombre sous les 1% aux Européennes vu l'état de déliquescence idéologique ou il est. Mais il faut déposer la marque PCF pour le relancer après...

ZADIG 13/09/2008 10:36

Je vous propose de nous retrouver tous, opposants de la gauche communiste, sur la scéne centrale de la FDH au moment du discour de casimir, afin de de mander sa démission et du reste de la clique bureaucratique:Mot d'ordre: CASIMIR, PRADA, BLAIR DU PC (Braouzec): DEMISSION!!!!!!!!!!!!!!!

ZADIG 12/09/2008 23:40

A Propos de l'opération de Com de Besancenot sur sa soi-disant interdiction de débat à la fête de l'huma:En fait la clique Hue/braouezec/buffet a tout fait depuis 15/20 ans pour s'allier au PS, au verts et avec les comités anti libéraux à la LCR.Le tout en jetant par dessus bord toute référence idéologique au marxisme, à la lutte des classes, et au mouvement ouvrier. Idem pour la lutte contre l'impérialisme américain (Hue, Braouezec, Gayssot, Buffet sont de grands amis des Yankkees).Maintenant la clique qui est à la tête du PC s'étonne d'être doublée sur sa gauche alors que c'est sa politique suicidaire qui en est responsable.Allez tous à la fête pour mettre le Souk dans les débats tronqués... 

ZADIG 10/09/2008 07:06

Analyse du texte préparatoire au 34e congres du PC:En synthèse le peu que j'ai pu lire me conduit à estimer que la clique bureaucratique Hue/braouzec/buffet on décidé de "démarxiser" le PC, de le droitiser, et de le bétonner.La meilleure analyse et contribution me semble être celle de Karman.Cette course vers la droite, le PS et les verts aboutira à un nouveau résultat calamiteux aux Europééennes: moins de 1 % (comme en Italie et en Espagne qui ont conduit la même stratégie suicidaire).

ZADIG 06/09/2008 22:01

Petite précision sur la Russie, La Géorgie, et les US.J'ai lu sur un forum lié à un article de Libé (quoique droitier se site est plus ouvert en terme de discussion que celui de l'huma, les articles sont souvent Bushistes et pro Otan, mais les commentaires sont à 90 % anti-américain avec des infos intéressantes) que les US avaient monter l'opération en Géorgie afin de monter une tête de pont avec bases militaires afin d'intervenir en Iran avant les élections US de novembre, et l'envoie actuel de navire US est fait pour essayer de maintenir l'opération contre l'Iran, qui grâce à l'intervention "disproportionnée" dixit ce plouc de Wurtz est tombée à l'eau.Cela hélas n'est pas écrit dans l'huma mais sur le site de Libé grâce à ces lecteurs:http://www.liberation.fr/php/pages/pageReactionsList.php?rubId=12&docId=350532&s2=3&pp=monde%3A%3AW%3A%3AG%3A%3AMoscou_accuse_Washington_de__r#reac1384266ZADIG