pourquoi ne faut il pas faire d'alliance avec le PS ??

Publié le

En voici un exemple. Je ne regrette pas de ne pas avoir soutenu la liste OBINO !!!

Les tours pour les riches:
à Clichy, les communistes osent s'opposer au maire PS.
Le maire PS, G. Catoire, divise la gauche et retire leurs délégations aux élus communistes mercredi 22 octobre 2008.
Après les élections municipales, le coup de poignard dans le dos…
 
Gilles Catoire enlève arbitrairement leurs responsabilités aux élus communistes au sein du Conseil municipal Annie Mendez, maire adjoint aux Droits des femmes, Christian Garnier, maire adjoint au Quartier Beaujon-Berges de Seine et à l’Insertion, Guy Schmaus, délégué aux Anciens Combattants et à la Mémoire historique de Clichy, viennent d’être destitués de leurs responsabilités par Gilles Catoire, et cela au mépris de l’accord conclu avant les élections municipales, accord qui n’a jamais obligé les élus communistes à voter tous les projets les yeux fermés.

Pourquoi ont-ils été destitués ? Parce qu’ils ont voté contre le projet de Plan Local d’Urbanisme, lequel prévoit la construction de tours de grande hauteur à Clichy, mais dont seront exclues les familles modestes, et qui ne permettra donc pas le relogement des 4000 familles clichoises qui attendent depuis quinze et même vingt ans un logement décent. 4 coups de poignard dans le dos des Clichois !

1. Le plan de Gilles Catoire s’inscrit dans le projet du « Grand Paris » de Sarkozy et de la droite, qui veulent faire de notre agglomération une place de la haute finance et du logement de luxe, au détriment de la majorité des familles franciliennes.

2. Ce « Grand Paris » ajoutera du béton vertical (tours de grande hauteur) à du béton horizontal, dont les logements seront inaccessibles à la plupart des Clichois qui ne peuvent payer des loyers de 1 500 euros et plus

3. Dans ce plan, rien de concret n’est prévu au niveau des équipements collectifs et sociaux, ni du transport : le dédoublement de notre ligne 13 du métro reste flou et l’emploi demeure un voeu pieux.

4. Gilles Catoire divise la gauche au moment où la faillite financière du capitalisme appelle plus que jamais au rassemblement pour une politique de progrès social. C’est pour toutes ces raisons que les élus communistes ont voté contre ce projet, nuisible aux Clichois et à notre ville.

Rien ni personne n’empêchera les communistes de continuer à être aux côtés des Clichois qui revendiquent le droit à de meilleurs salaires, à l’augmentation du pouvoir d’achat, à l’emploi, au logement social, aux écoles, au métro, à un environnement agréable dans la ville qu’ils aiment et où ils veulent continuer à vivre. Les élus communistes et le Parti Communiste Français de Clichy Clichy, le 21 octobre 2008

Publié dans leblogdejacques

Commenter cet article

Patrice Caron 09/11/2008 15:06

Désormais, les choses sont encore plus claires : Le PS opte pour le Traité de Lisbonne, et accepte le capitalisme régulé
 
Si vous en doutiez, les résultats de sa consultation interne confirme le renoncement du Parti socialiste à combattre le capitalisme. Et il persiste et signe, en faveur de l’orientation libérale du traité de Lisbonne rejeté par le peuple français  
Sa dérive droitière est effective. Le PS veut régulé le capitalisme, c’est aussi ce que prône Sarkozy et paraît il le Medef ?…Un pas de plus vers le libéralisme social
 
A l’évidence la quête du pouvoir coûte que coûte au prix d’une alliance avec la droite de Bayrou est son objectif, pour asseoir les ambitions personnelles. En faisant table rase des convictions, des idéaux de Jaurès, de l’attente populaire…
 
Lamentable ! Le spectacle des ténors aux goûts de luxe, des petits bourgeois gauchos, des adeptes de la mise en scène, du blabla…de la trahison
 
Et dire que la direction du PCF spécule sur des strapontins ministériels tournant le dos aux fondamentaux de la classe ouvrière, à l’urgence sociale!!
 
Pourtant il y a eu la claque de 2002, la défaite de 2007, faute d’un ancrage à gauche, faute d’une perspective européenne harmonieuse en phase avec les aspirations des peuples, en termes sociales et fiscales notamment  
Car à force de jouer avec le feu, on finit par se brûler !!!  
Souvenons nous du séisme politique de 2002 !! Il pourrait prendre une forme différente. « Les culs entre deux chaises », le populisme, l’opportunisme sont des choix aveugles qui ne mènent qu’au KO !!!
 
Car en effet, Ségolène Royal et ses amis prennent le risque d’offrir au populiste Bayrou et aux opportunistes du MoDem un boulevard politique majeur, un arbitrage dangereux, les classes populaires n’ont rien à espérer de ce tandem hasardeux  
Il faut savoir ce que l’on veut !!  
Pour mettre en œuvre une politique de gauche, digne de ce nom, il faut vraiment s’attaquer à l’argent, le contrôler, l’utiliser en direction des besoins sociaux, le distribuer équitablement  
Il y a de l’argent en France et en Europe, utilisons le vers la relance de l'économie, pour l’emploi et les salaires,…au développement des services publics…  
Bref, tout le contraire de ce que préconisent l’UMP/PS/MoDem et la BCE, au nom d’une Europe au service des capitalistes  
L’urgence d’une alternative face à l’oligarchie est plus que jamais d’actualité. La lutte des classes ( salariés, chômeurs, retraités, jeunes,...tous ceux qui souffrent de la dictature du CAC 40) reste la condition pour ce faire respecter
Mais attention !!...Aux tentatives de récupération de notre force de combat, de notre histoire, de notre identité, du PCF que certains cherchent à liquider. Il nous faut rester vigilents aux combinaisons calculatrices, aux idéaux dévoyésPlus que jamais, en rupture avec le capitalisme, le PCF doit redonner un outil politique aux classes populaires, pour faire face à la loi des marchés financiers et ses conséquences dévastatrices pour des millions de Français, pour faire face à la droite et pour faire renaître l'espoir !
Pour nous défendre et pour que ça change ! Patrice Caron  

ZADIG 09/11/2008 14:15

Je suis assez d'accord sur le fait que Mélanchon, tout en ayant été ministre de Jospin, a été bien plus offenssif contre la droite du PS que le trio Braouezec/Hue/buffet, tant sur le fond que sur la forme.Il a dit depuis 2002 bien plus de vérités sur ce qu'est Royal, Delanoe, Hollande et Aubry (sans parler de Lang, Kouchner et touti quanti).Il gêne aussi besancenot car Mélanchon a la parole au moins aissi libre que le petit facteur tout en ayant montré qu'il na pas peur d'aller au pouvoir (pas pour les lambris des ministères, c'est pas sa finalité).Il risque aussi d'etre plus gânt pour le reste du PS, et même pour SArkosy et Bayrou qui vont trouver sur leur route un véritable opposant de gauche qui n'hésitera pas à flinguer ladroite où qu'elle soit (y compris au PS donc).

Maryvonne Le Gland Leray 09/11/2008 02:00

N'oublions pas que Melenchon a été ministre de Jospin... Certes, mais il n'y a pas eu que lui ....  nos ministres communistes n'ont pas de quoi se vanter d'avoir participer à ce gouvernement là ...

ZADIG 08/11/2008 10:52

Je n'oublie pas que Mélanchon a été ministre de Jospin, et que comme tout ancien de la LCR ou de l'OCI, la liste est longue, l'objectif est le pouvoir tout en affaiblissant le PCF.Mais il ne faut pas oublier l'insistance de Buffet (et donc en sous-main de Hue et Braouezec qui tirent les ficelles) pour créer un comité théodule de la gauche avec Hollande, les verts de gris, les radicaux, et même le député de Belfort...Donc la stratégie est bien d'avoir des élus, donc des permanents payés (les cotisations ne représentent plus rien), et perhaps des ministres dans le prochain gouverment Royal...quit à y aller avec Bayrou, no pb (le maire d'Aubagne qui a fait alliance avec Bayrou est un proche de Braouezec).Idem pour l'Europe ou l'huma et le PC via le PGE est subvantionné par l'UE. Idem avec la CGT ou l'UE crache au bassinet via la CES.Mélanchon est un trublion, en gêneur, en empécheur de tourner en rond, qui a du nez et sait parler clair et net (ce qui n'est le cas ni de Casimir qui ne sait pas prononcer 3 mots, idem pour HUE et Braouezec le "petit" blair du PC.Je mainitient donc que l'initiative de Mélanchon chamboule le PC trés bureaucratique actuellement.

jb 08/11/2008 01:24

je pense que le 'départ' de méluche est bien calculéc'est un vieux briscard de la politique qui cherche à contrer le facteur qui fait peur au ps !! voir weberil va s'associer avec quelques pc pour ensuite mieux revenir plus vite.il aurait du partir il y a bien longtemps,  n'oublions qu'il a ete ministre d'un gourvernement socialiste liberal.....et que nombres de ses amis sont encore au ps rose brun,