Votre avis intéresse Maxime GREMETZ

Publié le

Dans quelques jours, comme tous les députés Maxime GREMETZ va recevoir une lettre qui va lui demander s’il est bien au Parti Communiste Français.

 

S’il répond « OUI » le Parti recevra un chèque de 46 000€. Sinon, il resteront dans les caisses de l’Assemblée Nationale (dans les poches du contribuable)

 

L’année dernière le Trésorier du Parti s’était engagé à rendre les droits aux Communistes de la SOMME contre l’envoi par Maxime de cette lettre.

 

A ce jour aucun Communiste de la Somme n’a eu de nouvelles de sa situation financière vis-à-vis du Parti.

 

En ce qui concerne le cas personnel de Maxime GREMETZ, n’en déplaise à Alain HAYOT et Jean-Marc COPPOLA, il n’a pas été exclu du PCF, mais il n’a aucun droit.

 

Son appel n’est publié nulle part, il ne peut pas cotiser au PCF, il n’est pas traité à l’assemblée comme un député Communiste, dans sa fédération il n’est pas un adhérent, et comme candidat, il n’avait pas bénéficié à l’époque du soutien promis par le Parti à tous les sortants.

 

Les élus Communistes sont rares, mais quand il y en a il faut les faires tomber (Merci JM COPPOLA pour Frédéric DUTOIT)

 

Les 48 000 € qui dépendent de ce courrier doivent-ils selon vous aller dans les caisses du Parti ou rester dans la poche des contribuables ?

Publié dans Maxime GREMETZ

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ZADIG 23/11/2008 10:50

Mr GAST vous lisez encore Aragon avec des lunettes Staliniennes.
Hue, Buffet comme Braouezc, le blair du PC, ne sont plus communistes de puis longtemps. ils sont motivés par le pouvoir.
Ils sont à la fois droitiers, bureaucrates et stalinens.
Et la crise actuelle les mets en défaut comme le PS avec lequel ils rêvent de ministères!
Ce n'est donc pas de l'anticommuniste que de les attaquer mais de dire la vérité vrai.
Relisez effectivement Aragon Mr Gast. Encore mieux adhérez aux amis de LAET qui vous dirons la même chose que moi sur le trio qui verrouille le PC actuellement...

GAST JF 22/11/2008 08:00

je reste surpris de ces infos et surtout des commentaires allucinants.Ce n'est pas avec ce narcissisme,ces relants anticommunistes et ces aigreurs de vieux réactionnaires nostalgiques,que le mouvement social sera enrichi de vitalité et de perspective.Certain devrait relire Aragon et le célébre "la rose et le réséda".Que Maxime continue d'assumer ses responsabilités et recherche l'efficacité avec le mouvement communiste francais,europeen et internationnal!

ZADIG 21/11/2008 21:32

En fait je préfère l'anonimat pour l'instant.
Je contribue sous d'autres noms sur le site de libé qui est (hélas) beaucoup plus libre que celui de l'huma ou même Bella Ciao.
Maigret, Lucifer, Holmes ou Watson c'est aussi Zadig.
Pour revenir au fameux congres du PC en lisant le CR étriqué de l'huma ce matin (l'oposition style Karman ou Dantran ou Fainsang n'a pas droit à la parole) transparait tout de même le malaise sur le texte trés droitier présenté par le clique Braouezec/hue/buffet. Les gourous droitiers Hayot et Martelli  semblent inquiet de l'impact de la crise du captalisme qui part en flèche, sur la remise en cause de leur stratégie Abscone.
Ainsi Bocquet voire Pierre Laurent se mettent à parler et sentent que le vent idéologique a tourné à 180° et forcit à gauche toute....
Il se pourrait bien que les droitiers soient in fine :mis en minorité à ce congres quelqu'un comme Pierre Laurent, trés prisé par le vent du pouvoir, ayant senti le vent anticapitaliste sifflé.
Il pourrait bien il y avoir de grosses surprises à ce congres ou les sans cartes, tous de gauche, manquent cruellement...
 

Jacques 21/11/2008 09:16

zadig,
peux tu me donner une adreese email où t'écrire directement ??
merci

Maryvonne Le Gland Leray 21/11/2008 01:35

je ne vois pas pourquoi Maxime signerait une telle lettre tant que le parti ne lui a pas signifié par une lettre qu'il appartenait toujours au parti communiste....

Maintenant c'est à Maxime de décider, il peut aussi faire un pied de nez au parti en signant cette lettre et en le faisant savoir haut et fort

fraternellement

Maryvonne