La lutte des classes à l'école

Publié le


Communiqué de "Communistes en France"
La lutte des classes c’est aussi la possibilité de donner les mêmes chances à nos enfants.

 

La privatisation de l’éducation nationale nous mène vers une école au rabais pour les pauvres, et une pour les riches qui formera une élite.

 

Les associations de Parents devraient être concernées au premier chef, puisqu’il s’agit de l’avenir de leur progéniture.

Les enseignants ont pour mission d’instruire les enfants. De plus en plus ils ont la délégation de les éduquer. Comment faire si on supprime des postes ou si on les confie à des vacataires, ou des contractuels pas formés. L’école n‘est pas une entreprise privée. L’école ne doit pas se résumer à du service au public, mais doit remplir une mission de service à la nation. Et cette mission ne se remplit pas avec des critères comptables.

 

 

Communiqué du SNUIPP

Communiqué du SNUIPP

 

« Contre les sombres projets de Darcos,

Mardi 16 Décembre : "Pleins feux sur l’école"

Après la veillée des écoles du 4 décembre et la manifestation du 10 décembre, une nouvelle occasion de faire entendre nos revendications dans l’unité avec les parents d’élèves.

Regroupements devant les écoles puis rassemblements pour des défilés lumineux

 

 Pour Marseille : 19h escaliers de Saint Charles  Pour Aix-en-Provence : 19h Place de la Mairie  Pour Aubagne : 19h cours Foch  Pour Gardanne : devant la Mairie à 18 heures … pour des défilés lumineux (distribution de bâtons fluo).

 

Pour le reste du département, les points de rdv seront communiqués sur notre site.

 

Aujourd’hui la politique gouvernementale ne voit dans l’éducation qu’un moyen d’économiser. Cet acharnement d’un « toujours moins de postes ! » et de réformes rétrogrades à marche forcée aboutissent à de réelles régressions. L’Etat se désengage de ses missions envers la jeunesse en déléguant hors de l’école ce que celle-ci doit assumer pour tous. Tous les ingrédients sont réunis pour que ce constitue une école à deux vitesses où les inégalités scolaires renforceront les inégalités sociales.

 

Nous demandons que les conditions de réussite de chacun soit prise en compte dans le cadre du service public.

 Cela passe par une priorité donné à l’Education, l’abandon des suppressions de postes dans toute l’Education nationale, l’Enseignement supérieur et la recherche.

 Cela passe par un véritable projet social discuté par tous les partenaires de l’école.

 Cela passe par un accès du plus grand nombre à Enseignement supérieur de qualité.

 Cela passe par un service public transformé où chacun trouve sa place (parents, professeurs, lycéens, étudiants…)  Cela passe par des moyens pour permettre aux associations éducatives et complémentaires de l’enseignement public d’assurer leurs missions dans et autour de l’école, en faveur de la jeunesse.

 

L’école est l’affaire de tous et est au cœur des préoccupations de la société ! Il nous faut démocratiser et transformer l’école et non la casser ! »

 

Publié dans Maxime GREMETZ

Commenter cet article

ZADIG 13/12/2008 08:56

Au congres du PC la candidature de MP Vieu, qui porte bien son nom, rassemble tous les droitiers qui tiennent à leurs sièges électorales qu'ils doivent au PS: Gayssot, Martelli, Hue, Mansat, Ralite, braouezec, Zarka, Calabuigh, etc...Face à cela Pierre Laurent n'a plus qu'une solution : accepter tous les amendements qui rétablieraient les bases idéologiques du PC

Maryvonne Le Gland Leray 12/12/2008 22:29

RIEN 0 VOIR AVEC LE SNUIP mais pour info Depuis dix ans, nous avons mis la classe ouvrière entre parenthèses. maxime gremetz sur le journal la croix ... repris sur cri du peupleamitiés...