C’est la reprise !!

Publié le par Jacques LAMBERT

C’est formidable, des nouveaux emplois sont crées grâce au CNE ! On sait pas combien mais il y en a. Dès qu’ils sauront les classifier, ils nous le diront !

Hier aux infos on annonce : 1000 emplois supprimés chez  EADS à Bordeaux. Le journaliste précise qu’avec les emplois induits c’est 6500 emplois qui disparaissent. Chez PLAYTEX à Levallois Perret c’est 450 emplois. Total : 6950. Combien de CNE faudra-t-il pour avoir une balance positive ? Le problème, c’est qu’on ne supprime pas des emplois pour une durée déterminée. Indéterminée, c’est l’adjectif qui qualifie la durée du chômage, pas de l’emploi. Et pourquoi cette discrimination ? Je croyais qu’on faisait une loi contre la discrimination, hors là c’est bien un problème. C’est sûr que le patron d’ E.A.D.S ne va pas se fendre d’un golden parachute pour les 1050 salariés qu’il vire. Mais lui, le jour où il saute, il sera déjà recasé avant d’avoir vidé son bureau, mais il va toucher une indemnité en millions d’Euros. C’est moins difficile de se reloger et de changer de région quand on prend quelques millions d’euros en échange d’un licenciement. Les pauvres salariés mutés à Marignane chez Eurocopter, eux n’auront pas cette facilité. Vendre une maison qu’on a pas fini de payer, en retrouver une, changer les gosses d’école, trouver un travail au conjoint, voila ce qui les attend. De toutes façons, et quoi qu’en disent les élus de la région, les emplois ne seront pas sauvés. Si les salariés ont des accès de violence, il ne faudra ni s’étonner, ni leur en vouloir

Publié dans leblogdejacques

Commenter cet article