TOTAL annonce des résultats record !

Publié le

L’ UNSA- TOTAL rappelle que :

l’excellence économique implique l’excellence sociétale !

En annonçant les meilleurs résultats de son histoire et le plus fort résultat net jamais enregistré par une entreprise française, TOTAL s’affirme comme un pôle d’excellence économique et comme un pôle de résistance face à la crise qui secoue l’économie mondiale.

Total serait encore mieux armé pour cette crise s’il n’avait dilapidé 29 milliards d’euros en rachats d’actions. L’UNSA Total a dénoncé ces rachats d’actions qui ont appauvri l’entreprise pour enrichir plus sûrement ceux qui bénéficient d’options d’actions, c’est à dire essentiellement les dirigeants. 

Les excellents résultats de 2008 sont pour partie liés à la conjoncture, avec notamment la flambée des cours du baril durant l’été 2008 et le maintien à un très haut niveau des marges de raffinage.

Ils sont aussi le fruit du travail et de la qualité des équipes.

Ces résultats pourraient paraître déplacés dans le contexte actuel ; ils ne le sont pas forcément quand ils sont rapportés aux investissements toujours plus colossaux que nécessite l’industrie pétrolière.

Ces résultats posent la question d’un partage équitable entre tous les intervenants : actionnaires et dirigeants qui ont trop tendance à se tailler la part du lion, mais aussi salariés et consommateurs qui sont trop souvent les laissés pour compte, sans oublier les pays hôtes, les fournisseurs et les clients.

L’UNSA - TOTAL demande que soit négocié un meilleur partage dans l’entreprise, et :

-         que cessent les pressions sur l’emploi et les salaires ;

-         que les salariés soient mieux associés aux fruits de la croissance et aux résultats ;

-         qu’il soit mis fin aux fractures sociales au sein du groupe Total et des ses sociétés ;

-         que tous les salariés accèdent au capital de l’entreprise par attribution d’actions gratuites.

Pour l’UNSA-TOTAL l’excellence économique doit s’accompagner de l’excellence sociétale.

C’est pourquoi, Total doit, en particulier :

-         améliorer sa gouvernance d’entreprise ;

-         pratiquer un véritable dialogue social dans l’entreprise sans aucune exclusion ; 

-         participer à la lutte contre la crise et contribuer encore plus à l’usage raisonné des ressources hydrocarbures ainsi qu’au développement du panier énergétique dans une perspective de développement durable respectueux de l’environnement.

 

Paris, le 12 février 2009

Pour plus de détails, visitez le site du SICTAME – UNSA –TOTAL : http://www.sictame-unsa-total.org

Publié dans leblogdejacques

Commenter cet article

jb 12/02/2009 17:52

et l'ex pdg des pauvres , martin hirsh  demande à total de se servir de cette somme pour  créer des nouveaux  emplois,c'est son coté gaucho qui le titille, mais ses nouveaux amis réactionnaire comme besson vont vite le recadrer!!!