BOYCOTTONS IKEA

Publié le

Après le travail dominical, IKEA tente le travail du 1er Mai

En bref
Par stephan1104 le Mercredi 29 avril 2009 @ 15:18:56






Non contente d'avoir obtenu de faire travailler les salariés le dimanche, la société IKEA a tenté de les faire travailler le 1er mai.

La décision de faire travailler les salariés le seul jour férié chômé de l'année est totalement en contradiction avec le code du travail et la convention collective du négoce de l'ameublement, ce qu’elle savait parfaitement puisque cela lui a été rappelé par les représentants du personnel.

Force Ouvrière, après lui avoir adressé une mise en demeure, a dû saisir le juge des référés pour éviter aux salariés de voir disparaître le chômage de ce jour particulier. Devant cette procédure, IKEA a préféré renoncer à son projet. Elle s’est donc engagée à ne pas faire travailler de salariés le 1er mai.

FO a renoncé à demander une injonction pour contraindre l'entreprise à appliquer la loi et a simplement demandé à ce que l’enseigne rembourse les frais d'huissier et d'avocat puisque, sans cette procédure, IKEA n’aurait pas hésité à violer la Loi.

Une question reste posée. Si elle parvient à faire travailler ses salariés tous les jours, à quelle disposition du code du travail ou de la convention collective cette enseigne se serait-elle ensuite attaquée?

En tout cas, Force Ouvrière sera toujours là pour faire respecter les droits des salariés.

Publié dans Humeur

Commenter cet article

ZADIG 13/05/2009 22:02

Face à la liste du front de gauche tenu côté PC par la clique droitière stalinienne Buffet/Braouezec/hue, il n'y que 3 votes poddible pour de vrais communistes : LO, POE, ou NPA. Il faut que le résultat des droitiers du PC soit le plus bas possible et que celui des listes dites gauchistes mais qui in fine sont plus communistes que Casimir, soient au plus haut niveau. Après les élections une seule solution pour cazimir, Hue et Braouezec: un strapontin ministériel chez Sarkosy....

ZADIG 07/05/2009 22:33

Pauvre Le Hyaric : se faire battre à plate couture dans un débat avec des plus nuls de l'UMP: Michel Barnier. Lire le CR édifiant dans Le Monde:http://europeennes.blog.lemonde.fr/2009/05/07/face-a-face-pcf-ump-au-blanc-mesnil/Cet aéropage droitier qui tient le PC est des plus nullissime!!!

ZADIG 03/05/2009 21:57

les députés socialistes ont voté une nouvelle déréglementation de l’énergie dimanche 3 mai 2009 (20h09)


Jean-Luc Mélenchon : A Bruxelles, les députés européens socialistes ont voté une nouvelle mesure de déréglementation de l’énergie dimanche 3 mai
(...)
[Le parlement européen s’est prononcé] sur la libéralisation de l’énergie. Ce vote portait sur le 3ème paquet de directives sur la libéralisation du marché de l’électricité et du gaz. Ces directives, on le devine, visent à renforcer la libre concurrence et à achever la libéralisation du secteur.
Que sait faire d’autre l’Union Européenne ? Au cas précis il s’agissait d’accélérer le démantèlement des entreprises intégrées de service public, chiennes galeuses accusées de fausser la concurrence.
Le vote a eu lieu. Sans surprise, EDF et GDF vont devoir séparer plus fortement leurs activités de production, de fourniture (services de distribution, en contact avec le client) et de transport (les lignes, les gazoducs etc).
Bien sûr cette cette désintégration ouvre la voie à une privatisation rampante des réseaux et de la distribution. C’est d’ailleurs commencé avant même le vote. Maintenant c’est la loi. On connait l’enchainement. Tout va se faire par des filialisations et des externalisations au profit du privé. Adieu l’égalité devant le service public. Adieu les investissements de long terme dans le réseau. Voici enfin l’ère de la modernité.
Cela veut dire que ce qui marchait bien pour tous va complètement dysfonctionner, que tout vaudra plus cher et que tout finira dans un scandale à l’occasion duquel on rappellera l’État pour réparer des dégâts inouïs ! Les rapaces vont encore se goinfrer et les gens souffrir.
C’est justement ce que dénonce actuellement le mouvement des agents des services de distribution d’EDF et GDF nommés dorénavant ERDF et GRDF en application des règles de dépeçage.
Certes, sous la pression des États, le compromis final voté par le Parlement européen n’impose certes plus une séparation patrimoniale totale et obligatoire entre les activités de production et celles de transport. Si cela avait été fait cela aurait valu une privatisation directe. Mais il impose une séparation accrue. Comme d’habitude, des petits pas toujours dans la même direction. Jusqu’à la prochaine fois. En pleine campagne européenne ça vaut la peine de savoir qui a voté comment. Surtout que les intéressés ne vont pas s’en vanter.
En effet, le PPE et le PSE ont massivement voté pour (187 voix du PSE pour, 2 contre, 2 abstentions !).La majorité de la GUE et des Verts ont voté contre. Les socialistes français ont brillé. Illisibles comme un de leur meeting. La majorité a voté pour comme l’ensemble du PSE.
Et parmi ceux-ci Françoise Castex, Vincent Peillon, Stéphane Le Foll, Pervenche Bérès, Jean-Louis Cottigny, Béatrice Patrie, Bernard Poignant, Catherine Trautmann.
Benoît Hamon et Harlem Désir se sont abstenus. Kader Arif et Henri Weber n’ont pas pris part au vote.
Seules Marie-Noelle Lienemann et Anne Ferreira ont voté contre.
(...) Sources Jean-Luc Mélenchon

ZADIG 01/05/2009 21:10

Je reviens à l'instant du défilé parisien du 1er mai qui a rassemblé à mon avis 7 ou 8 fois plus de monde qu'habituellement.Si le PS n'avait pas essayé en vain de récupérer grossièrement la manifestation, il y aurait eu certainement plus de monde.Le PS a essayé de rentrer en force avec Télé, radios et journaux avec banderoles et ballons. Le So des Syndicats les a ménagés, mais ce sont les manifestants eux mêmes, cortège comprenant à 90% CGT et FSU, qui les ont bloqués au panthéon pendant plus de 3h00.Ils ont bien essayé de former un autre cortège via le quartier latin, les CRS les laissant eux passé aisément, mais les maniffestants CGT et Sud les ont obligés à plier leurs banderoles et à dégonfler leurs ballons PS (ils sont rentrés individuellement la queue basse avant le Institut du Monde Arabe en fin de manifestation.J'ai un peu discuté avec ces "militants" que l'on ne voit que pour faire des coups médiatiques pour les élections, qui ont tous des profils de bibos arborants des badges CGC....et ayant pour la plupart voté oui au TCE.Par contre avec l'opération Front de Gauche, qui était trés présent, surtout sous les couleurs du parti de gauche qui a eu le nez fin en distribuant des autocollants "Casse toi pauv'con" que 2 manifestants sur 3 avait collé sur leurs vêtements a fait que le PCF en tant que parti organisé était totalement absent. Je n'ai vu ni Hue ni Braouzec, qui se préparent surement à leurs nouvelles "hautes fonctions"... Royal qui n'est pas moins droitière et chouchou des médias q'Aubry, Fabius, Dsk, ou Hamon, a senti le risques en terme d'image a apparaître comme récupateurs grossiers.Même si les médias ce soir ont tu le fait que le (trés petit) cortège PS a été éjecté du principal cortège des syndicats, les manifestants eux le savent tous et en parleront chez eux et à leur travail...