Législatives partielle dans la 10ème circonscription des Yvelines

Publié le

La politique fait rêver !

Christine BOUTIN ne veut pas retourner à l’Assemblée Nationale. Il y aura donc des partielles dans les Yvelines.

J’ai trouvé ce texte sur le site du PRG 78 et les initiés devraient autant se marrer que moi .

 

« La Fédération des Yvelines du PRG a décidé de se mettre en ordre de marche en vue des prochaines élections législatives sur la 10ème circonscription des Yvelines.

Bruno TRANCHANT, Conseiller municipal de Rambouillet, Vice président du PRG 78, a été désigné Délégué de circonscription. Sa mission : favoriser le rassemblement en vue de permettre la victoire des forces de progrès et de gauche face à Monsieur POISSON, candidat de l'UMP. Dans cet esprit, le PRG n'exclut pas de présenter une candidature radicale et républicaine sur une terre historiquement radical-socialiste.

Déjà, le PRG a été sollicité par Georges MOUGEOT, Maire DVG de Maurepas, qui souhaite obtenir l'investiture du plus vieux parti de France. Eddie AIT, Président du PRG 78 et Bruno TRANCHANT : « Pour l'idéal laïque et républicain, nous ne transigerons pas et affirmerons nos valeurs. » »

 

Quand on à entendu JM BAYLET encenser Sarko hier sur Europe 1, quand on sait que des rumeurs annoncent Paul GIACOBBI au Gouvernement, le texte ci-dessus est du comique le plus parfait.

 

D’un coté pragmatique, JF POISSON, n’est pas un Marxiste, loin s’en faut, mais on sait où il est, il a été à l’origine de la fronde anti travail du Dimanche contre le député des Bouches du Rhône qui a fait voter une loi applicable partout pour garder les voix du MEDEF des patrons des quelques magasins de sa circonscription, il n’était pas favorable à la loi HADOPI, bref sur ses positions, il est clair.

 

De plus, nous n’aurons pas à lui acheter un cartable neuf, il était suppléant de Christine BOUTIN.

 

Et dernier point, j’ai eu l’occasion de le rencontrer, il est honnête et aime la bonne musique.

 

Le mandat qu’il brigue n’est pas de 5 ans, la majorité à l’assemblée ne sera pas bouleversée quoi qu’il arrive, et s’il est élu, les cocos ne seront pas cocus, et nous n’auront pas cautionné la lutte des place au détriment de la lutte des classes.

 

Le candidat de « gauche » est soutenu par le MODEM, et ça c’est une raison suffisante pour le faire perdre.

Publié dans Humeur

Commenter cet article