Soutien aux sortants

Publié le par Jacques LAMBERT

La première qualité d'un révolutionnaire c'est le courage !

Dans un souci d'équité je communique le nom de ceux qui sont en ligne avec la décision du 10 décembre concernant le soutien aux sortants. Mais ausi ceux qui ne le font pas et parmi ceux là le premier de la liste puisqu'il est présidet de l'ANECR : Andre CHASSAIGNE.

Je l'aime bien André, mais là il est quelque peu incohérent. e Président de l'Association des Elus Communistes et Républicains aurait dû ête le premier à soutenir un élu Communiste et Republicain. Mais il ne l'a pas encore fait. Plus le temps passe, plus l'échéance arive plus je me demande si il le fera. J'espère qu'il ne va pas, avec le fossoyeur (Robert BRET) se mettre à fumer du maïs trangenique pour éviter qu'on le mange en salade La faux que la Mere Denis José MAUVAIS leur a donnée ne sert pas à faucher le maïs mais à se déguiser pour le carnaval en faucheuse symbolisant la mort du Parti. Si il le fait se sera de bonne foi car il n'est pas méchant André, il est juste fidèle et reonnaissant. MGB lui a donné la Présidence de l'ANECR et lui il dit merci en soutenat les candidats du parti même si c'est en contradictionavec les décisions prise par un organe auquel il siège. Ca doit être ça la politique, et c'est de ça que nous ne voulons pas.

Alors Andre, ressaisit toi, les électeurs ne rentrent plus dans ces combines et il pourraint, même dans le Puy de Dôme s'en souvenir au moment de mettre le bulletin dans l'urne.

Demain je vous parle de BRAOUZEC et après demain de la Reine Mère MARIE GEORGE 

Publié dans leblogdejacques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

INGENU 11/04/2007 23:23

Je suis moins pessimiste que vous.
 

Je pense Que Gremetz sera largement réélu (je pense que la candidature bidon et antidémocratique du Buffetiste va pousser d'avantage d'électeurs à voter Gremetz dés le premier tour.Idem pour Dutoit qui aurait du appeler à voter Buffet.Je pense même que le PC va gagner d'autres députés dans le 13.
 

Pour Info la mode des comités antilibéraux est complètement périmée grâce à Bove et Braouezec et je pense que Buffet et tout le PC vont être obligé de rvenir aux fondamentaux idéologiques qu'il n'aurait jamais du quitté.Royale, l'extrême droite du PS, est une cata.
 

Besancenot sera au PS dans 6 mois.Laguiller qui est sincère sera à la retaite politique cet été. Bove va retourner à ces moutons (il dit dans le Monde qu'il aurait bien vu Hulot comme son premier ministre, entre plouc, ils se comprennent). Enfin Voynet.....
 

Donc cette campagne est in fine trés positive. En fait de recomposition politique, elle aura abouti (outre probablement un second tour Bayrou /le Pen) au ressourcement du PC. Au fur et à mesure que la campagne avance Buffet redécouvre que le PC existe, à ses meeting il n'y a que des milliers de cocos avec drapeaux rouges PCF...
 

Elle vient enfin d'affirmer ce soir qu'elle était la seule à gauche d'être pour l'EPR, mais à la différence de la droite, sous la coupe d'un EDF/GDF nationalisé en monopole (on est vraiment loin des comités théodules ce qui est trés bien).
 

En fait je ne serais pas étonné que Buffet in fine soutienne Gremetz aux législatives au train ou vont les choses...
 

ZADIG 
 

eldiablo 09/04/2007 13:32

LE POINT DE VUE D'EL DIABLO = La présidentielle au scrutin uninominal à 2 tours avec seuls les deux premiers candidats au second tour est profondément anti-démocratique et sert surtout à éliminer du débat le point de vue du monde du travail. Son caractère anti-démocratique est accentué avec le quinquennat (que le PCF n’a pas rejeté, il faut s’en souvenir). Ainsi, elle structure les législatives qui suivent puisqu’il faut alors « une majorité pour le président ». Voilà bien le piège qui se referme sur celles et ceux qui veulent lutter efficacement contre le capitalisme. Dans ce contexte, se présenter à cette élection n’est-ce pas, de fait, en cautionner le caractère anti-populaire et anti-démocratique et par une simple présence sur la liste des candidats brouiller la réalité. C’est une question. Reste l’attitude à avoir le 22 avril dans l’isoloir. Très franchement j’en vois deux possibles : le vote blanc (car je n’aime pas l’abstention assimilée au « pêcheur à la ligne ») ou un vote « révolutionnaire » c’est-à-dire, l’utilisation d’un bulletin de vote susceptible de contribuer efficacement à l’élimination du candidat anti-social disposant de l’appareil politico -financier le plus puissant  et donc le plus difficile à déstabiliser dans les luttes futures. N’étant pas un donneur de leçons, je ne me permettrais pas de porter des jugements définitifs envers celles et ceux qui ne verraient pas les choses de cette façon. Je revendique ma sensibilité communiste et affirme que l’heure est au débat constructif entre révolutionnaires, chacun sachant sortir des chapelles qui ici ou là ont été construites…