Marché de l’emploi ou marché de dupe

Publié le par Jacques LAMBERT

Pour la première fois de leur histoire, les statisticiens du ministère de l’emploi (DARES*) sont descendus dans la rue le 19/04 dernier et ont manifesté au pied de la tour qui abrite la Direction générale du travail. Ils ont clairement dénoncé les pressions politiques exercées par le gouvernement sur leur administration. Leurs statuts de fonctionnaires leur interdisant de prendre position dans la campagne électorale, ils ont confié la parole à leurs représentants syndicaux.

 

La réaction du ministère BORLOO : « les agents de la DARES ne sont pas fiables et ce sont tous des gauchistes » no comment !!!

 

Les statisticiens de l’Insee leur ont « emboîté le pas » quelques jours plus tard (le 26) pour les mêmes raisons et ont fini sous la pression des syndicats par publier les vrais chiffres du chômage avec un taux d’inactif à 9,8% contre les 8,4% avancés par le gouvernement.

 

L’histoire ne dit pas si les agents de l’Insee sont fiables et non gauchistes ou bien le contraire.

 

Lorsque l’on sait que 60% des agents ANPE ont fait grève le 29/03 (chiffres reconnu par la DG), inutile de dire que le chômage et le marché de l’emploi constituent un monde en pleine effervescence en ce moment.

 

A force de vouloir prendre le marché de l’emploi pour un argument électoral et le français moyen pour un c…. Le gouvernement a réussi à se faire éclater la grenade à la figure.

 

 

* Direction de l’administration et de la recherche des études statistiques.

 

Publié dans leblogdejacques

Commenter cet article