La campagne est lancée. Certains ont besoins de gros bras !

Publié le par Jacques LAMBERT

J’étais sur le marché de Vitrolles hier Dimanche.

Un candidat m’a particulièrement marqué. Bruno MEGRET.

Il était très seul, perdu sous les arcades. Il n’a pas la tête du mec qui a vraiment envie d’y aller. Mais pourquoi se présente-t-il ? Il a été viré avec une action en justice, son équipe est partie recyclée chez Christian BORELLY qui de fait est le chef de file de l‘UMP-MNR a Vitrolles, il a donné ses signatures à Le PEN. Il est seul ! A qui sert-il ? Que cherche-t-il ?

Le score de l’Extrême Droite est conforme à la moyenne nationale avec 2 candidats ; pourquoi aller en rajouter un et diviser encore ?

 

La tête qu’il faisait ce petit homme rabougri avec son garde du corps était loin de l’arrogance qui était de mise avant qu’il ne soit sorti de la ville avec du goudron et des plumes.

 

Quand à Catherine MEGRET, elle n’a même pas eu le respect de ses électeurs en venant siéger au Conseil Municipal ; C’est bien la preuve que ces gens là sont loin d’être des princes de vertu.

 

J’ai croisé le candidat FN. En le voyant j’ai été rassuré, à le voir on a la preuve que la 12ème circonscription n’est pas dans leurs priorités. Costume trop petit pour lui, manque d’expérience, méconnaissance totale des gens sur le marché, donnant des tracts de manière empruntée. Mais avec des gros bras au cas où ….

C’est un homme de confiance de Le PEN, mais il a déjà pris une fessée sur le canton de Berre aux cantonales contre ANDREONI qui n’est pas un foudre de guerre.

 

Pourquoi ces candidats se promènent-il avec des gros bras pour les protéger ? MEGRET ou GERIN ne sont pas les cibles de terroristes comme pourrait l’être un ministre ou un personnage d’envergure nationale, alors auraient-il des choses à se reprocher ?

 

 

Publié dans leblogdejacques

Commenter cet article