Chez les socialistes, la justice sociale c'est bien tant qu'ils ne partagent pas leurs fins de mois

Publié le par leblogdejacques

L’année dernière, les organisations syndicales ont renégocié l’accord d’intéressement.
J’ai négocié pour le CGT.

Dans le souci de servir les plus bas salaire, les Organisations syndicales ont pesé de tout leurs poids pour trouver une répartition plus favorables aux moins nantis de l’entreprise.

Ce qui devait arriver, arriva, les plus gros salaires de la boîte nous ont fait connaître leur mécontentement.

On les connait, on sait qui ils sont et pour qui ils ont voté en 2007.

Ce qui est plus étonnant, c’est la réflexion d’une collègue ayant une ascension fulgurante dans l’entreprise,  qui, avec son superbe sourire m’a fait savoir que notre répartition n’était pas judicieuse, et qu’elle avait perdu de l’argent cette année.

Cette charmante personne, est fortement liée au PS, et ne faisait pas de secret quant à son soutien à Ségolène ROYAL. Elle était fan de sa notion de justice sociale, d’égalité, de Fra ter ni té.

Et bien c’est la seule, hors cadre sup à être venue me faire cette réflexion.

D’ici peu elle soutiendra DSK.

Alors Camarades, des comme ça vous en connaissez toutes et tous, une preuve de plus que la trahison des classes laborieuse n’est pas un domaine réservé de quelques notables permanet de la Rue de Solférino.

Il faut dire que chez ces gens là, on ne lutte pas Monsieur, on compte, ses fins de mois.

De colère, elle va peut-être arrêter de faire des dons à des organismes humanitaires qu’elle soupçonnera d’être proche de communistes.

Alors, voila toute la différence entre les gens de la très chic rue de Solférino, et les communistes.

Publié dans Maxime GREMETZ

Commenter cet article

ZAPATA 10/05/2011 00:41



Il y a un élu communiste Breton qui a osé se révolter contre le discours faux derche de Sarko à Port Louis ce WE et il s'est retrouvé sous les coups de 10 barbouzes qui l'on emmené au mitard
avant de le libérer quand le roitelet avait fini son discours de merde lui qui casse tout ce qu'a fait le CNR.


C'est un tout petit entrefilet dans l'Huma. Qand c'était Maxime gremetz qui faisait la même chose l'Huma le traitait d'alcoolique et défendait la droite le PS (c'est la même chose et cela
s'appelle l'UMPS). Je serait curieux de connaître l'ifdentité des élus PCF et PG qui ont assisté au discour de Sarko et qui sont restés de marbre quand l'élu coco qui a osé se révolter s'est fait
tabasser....par les flics fachos.



ZAPATA 09/05/2011 07:06



Le ps est pour moi un parti tout aussi à droite que l'UMP comme les verts de gris.


Il est à noter qu'aux cantonales le PCF fait ses meilleurs scores là où il était en opposition frontale avec le PS et les verts au premier comme au second tour, où la droite a voté pour eux.


Ainsi à Aubervillers, Montreuil, Nord, Haute-vienne, Allier, les candidats PCF qui se sont maintenus au second tour même devancés par le PS et les verts, grâce aux voix de droite, l'emporte au
second tour, et gagnent des cantons sur le PS et les verts. C'est là où le PCF (et non le front de gauche qui ne voulait pas que les candidats PCF s'opposent au PS et aux verts) fait ses
meilleurs résultats.