Combien de clients pour CAPAIX ?

Publié le par leblogdejacques

C’est la question que l’on est en droit de se poser.

Il semble que les tarifs pratiqués par le délégataire soient tellement élevés que les entreprises ne pourront jamais se les payer.

Il est question de milliers d’euros par mois pour 20 Mo
Quelle petite entreprise, quel auto entrepreneur, quel infirmier, médecin, ou salarié en télé travail peut investir dans une telle somme pour avoir ce que d’autres ont dans un simple abonnement triple play chez un fournisseur d’accès grand public ?

Les entreprises qui pourraient, ont leur propre réseau.

Alors pourquoi avoir fait voter cette délégation ?

A quoi sert-elle ?

A qui, en d’autres termes, profite le crime ?

Pourquoi ne savons nous pas combien CAPAIX CONNECTIC a de clients sur Vitrolles ?

Cette opération serait elle un fiasco ?

Pourquoi le Maire n’en parle-t-il jamais ?
Pourquoi le Maire ne demande-t-il pas, comme s’il était une entreprise de la Zone, de connecter les citoyens ?
Pourquoi les Vitrollais en demande de cette prestation sont ils méprisés à ce point ?
Depuis plus de 2 ans que je mène ce combat, il n’y a pas eu l’ombre d’un signe de volonté de résoudre ce problème.

Ce week end j’étais au Vans (2000 habitants) au fin fond de l’Ardèche, sans Zone Industrielle, et là bas on regarde la télé par l’ADSL.

A Darnieulles, 1000 habitants dans les Vosges, on a un bon débit.

Cette affaire est tellement pourrie, que le petit ajout concernant ce détail sur la fiche Vitrolles de WIKIPEDIA a été supprimé dans les minutes qui ont suivi la mise en ligne.
Vraiment il semble que la Maire ne soit pas fier de sa prestation.

D’ailleurs comment qualifier cette prestation ?

Délégation de Service Public ne me semble pas être la bonne dénomination, car si on regarde de plus près, à quoi a servi la subvention de la CPA ?

A financer l’installation d’un câble haut débit pour les entreprises les plus riches n’ayant pas de réseau privé.

Pour le réseau privé, il y a EUROCOPTER, Française des Jeux et une ou deux autres entreprises. Cette prestation s’adresse donc à des PME plutôt grosses, 2 à 300 salariés, qui ont les moyens de payer à une filiale d’EIFFAGE des petites fortunes qui iront se déduire du montant de la participation reversée aux salariés de ces boîtes.

Autrement dit, on fait tourner le pognon entre amis, qu’on soustrait aux bénéfices et à la participation, mais qu’on déduit aussi de sa déclaration d'impôts.

Petits arrangements entre amis de Madame JOISSAINS, avec la complicité des Vice-Présidents de la CPA.

Jusque là  j’ai été assez vigilant et je n’ai rien lu sur la régularité de l’attribution d’un tel marché, je ne ferai donc aucune supposition, mais comme il semble que la Mairie d’Aix n’ait rien à envier au Conseil Général des Bouches du Rhône……

Je suis toujours en attente du courrier de mon Fournisseur d’Accès pour vous informer de la nature de ses relations avec le délégataire

Publié dans VITROLLES en Campagne

Commenter cet article