Dernier article

Publié le par leblogdejacques

On existe comme on peut

La politique doit être une thérapie pour certains.

On a tous des vies différentes, on en attend plus ou moins. Mais certains ne se réalisent pas.

Les moteurs sont toujours les mêmes : L’argent et ce qu’on peut en faire, les femmes, le pouvoir, la réussite professionnelle.

Chacun sa dose : l’argent, plus ou moins en fonction de ses besoins, les ou la femme (s) de sa vie, le pouvoir, à la maison ou ailleurs, la réussite professionnelle, devenir calife à la place du calife ou être bien dans sa fonction et s’y épanouir. Chacun a un objectif.

Globalement on réussit lorsqu’on atteint l’objectif qu’on a fixé.

Mais il y a des frustrés qui n’ont pas réussi à exister dans leur vie active. Alors, ils se lancent en politique comme on attrape une bouée. Et là c’est la fête, on a son pré, la commune, le canton ou plus grand. Mais on peut restreindre son pré à un blog.

Quand on a eu un parcours que Mitterand qualifiait de « pas linéaire » et qu’on montre quelques carences, on s’entoure de personnes plus rodées, plus aguerries au discours politique. Mais la limite de l’exercice réside dans le volume que prend ou prennent ces intervenants.

Il se peut que ceux-ci prennent l’ascendant et qu’ils deviennent encombrants.

C’est le risque.

Alors toute la peine qu’on a eue à créer un réseau dans son territoire, à en faire profiter les uns et les autres pour montrer qu’on est influent, se montre inutile, puisque les collaborateurs bien plus talentueux que soi ont pris la place.
Dans ce cas on reprend la main, seul ou en cherchant d’autres alliances, à l’image de son parcours politique, un peu au PS, un peu au PCF, un peu nulle part, mais toujours dans un réseau où se côtoient, PS, PC, UMP, MODEM, PRG, PRV, mais sous l’alibi de citoyenneté, de libre expression et d’ouverture d’esprit.
Quand le bateau prend l’eau, il faut crier ce qu’on a fait pour les autres, on croit que ça remet les pendules à l’heure. On peut s’enorgueillir d’avoir ouvert une porte, mais on n’a pas les capacités de montrer les qualités dont on a fait preuve pour accomplir quelque action que ce soit.

La mésaventure d’un autre blog, me permet de faire de cet article, mon dernier article politique et ce blog n’évoluera plus.

Contrairement à d’autres, je m’épanouis dans mon métier, je cherche plus l’anonymat que la reconnaissance, mes compagnons de routes, auxquels je resterai fidèles quoi qu’il arrive, ont décidé de faire de la politique autrement (c’est le cas de Maxime GREMETZ que j’ai eu au téléphone la semaine dernière).

Je ne vois pas à quoi sert ce blog, je n’ai plus de message à passer dans cette forme.

Je ne veux pas changer de ligne pour continuer à exister, j’existe sans ce blog et sans sa ligne.

La ligne de conduite c’est la mienne.

Mes relations, je ne leur demande rien.

Mes copains qui pourraient avoir de l’influence, je profite de bons repas au restau avec eux, comme ça pas de malentendus.

Mes amis, c’est sacré, je ne me remettrai pas d’une dispute avec eux.

Je vais ouvrir un autre blog, qui parlera d’autres choses, de mes passions : la photo, les voyages, les aventures humaines, les spectacles que j’aurai vus et mon métier.

Si il n’intéresse personne, je m’en fous, je le fais pour moi, si il y a du monde qui laisse des commentaires, je serai heureux de partager. Pas de courses à l’audimat, je ne regarde même pas les stats.

Voila, je laisse les cas pathologiques se soigner sur leurs espaces de communication, je vais voir ailleurs si j’y suis

Publié dans leblogdejacques

Commenter cet article

ZAPATA 25/07/2012 22:28


La clique droitière et stalinienne qui tient le PCF refuse que Mélenchon
fasse un discoursà l'Université d'été du Front de Gauche, de peur qu'il en profite pour dire ses 4 vérités au PS qui bloque le SMIC, renforce les banques mafieuses, accepte les 8000 suppressions
de postes chez PSA, signe l'accord Merkosy, appuie l'Otan et les USA dans ses guerres impérialistes, ne remet pas en causelasuppression de la retraite à 60 ans, continue les suppressions
de  postes dans la  fonction publique en bloquant les salaires  des fonctionnaires.


 


Cela prouve que Mélenchon ne veut paslui aller au pouvoir avec ce PS
droitier, et c'est sa campagne aux présidentielles qui a empèché les droitiersdu PCF d'aller au gouvernement social-traitre!

ZAPATA 27/06/2012 08:50


Regardez et écoutez Mélenchon dimanche soir sur Europe 1/Itele pendant 1h00:


Cela est bien meilleur tant sur le fond que sur la orme que Buffet/braouezec/Laurent:


http://www.jean-luc-melenchon.fr/2012/06/24/invite-du-grand-rendez-vous-sur-europe-1-2/


Pour moi Mélenchon est un vrai communiste et fait la bonne analyse sur le PS : un parti de droite. C'est en gros ce que disait Gremetz et ce que reffuse à avouer le PCF parce qu'il est dans
toutes les collectivités locales avec le PS.

ZAPATA 25/06/2012 21:43


Mélenchon n'a pas peur de dénoncer le PS quand il empèche Le front de Gauche d'avoir un groupe de même qu'il dénonce les candidats PCF qui ont reffusé le Label Front de gauche pour préfèrer celui
d'Hollande et de la majorité présidentielle: ils ont tous été laminés:


http://actu.orange.fr/politique/legislatives-melenchon-evoque-une-carence-de-direction-politique-au-fg-afp_671448.html


http://actu.orange.fr/politique/front-de-gauche-melenchon-accuse-le-ps-d-empecher-la-formation-d-un-groupe-a-l-assemblee-afp_671216.html


Et le Groupe est finalement constitué suite à l'esclandre de Mélenchon:


 


http://actu.orange.fr/politique/le-front-de-gauche-et-des-elus-d-outremer-ont-forme-un-groupe-parlementaire-afp_671486.html

ZAPATA 21/06/2012 20:51


Les rats les plus droitiers du PS qui avaient rejoint le PG de Mélenchon quittent le navire, mais defaçon surprenante Mélenchon maintient son cap trés opposé au PS et à son hochet le FN.


Mélenchon a compris beaucoup de chose et est à la limite plus communiste que Braouzec et Muzaud....


 


Intéressant à suivre voire à vivre!

ZAPATA 11/06/2012 19:58


Comme prévu le PCF n'aura plus de groupe et perd plus de 10 députés au profit du PS qui s'est fait élire avec la droite....normal puisque le PS est un parti de droite...


Pas plus de 7 à 8 députés lui interdisent d'entrer au gouvernement.


Et pourtant ils en rêvaient du pouvoir pour le pouvoir....


Braouezec et Muzaud qui ont viré Gremetz du groupe sont Out....


A force de vouloir jouer au PS bis, le PCF s'effondre : normal!