Identité Nationale

Publié le

Si j’ai suggéré que personne ne boycotte le débat proposé par Sarkozy-Besson sur l’identité nationale, c’était justement pour éviter qu’il se transforme en un débat sur l’Islam sous couvert de laïcité.

 

Il y a quelques années un débat sur la laïcité avait déjà dérapé, et le souvenir du rassemblement de Valmy en avait été le point d’orgue ridicule.

Chez les laïcs, il y a eu une confusion en Laïcité et sa forme extrême « le Laïcisme ».

 

Recentrer le débat sur : Liberté – Egalité – Fraternité permet de reposer le débat de manière sereine sur les fondements de la République que je ne remets pas en cause.

 

Cette Liberté qui nous permet de penser, pratiquer (en résumé VIVRE) sans imposer nos choix à notre prochain est le point cardinal de cet art de vivre que nous devrions retrouver.

 

Je suis contre tout prosélytisme, les signes ostentatoires en sont. C’est pourquoi je prends le problème de la Burqa au sérieux.

 

Cette Egalité qui devrait nous permettre d’être traités avec les mêmes égards quelle que soit notre couleur, notre religion ou notre orientation politique, signifie que les bâtiments publics ne doivent pas faire de discrimination. Dans notre pays, une piscine municipale est ouverte à tous dans les mêmes horaires. Réserver à une catégorie ou une autre l’utilisation d’un édifice public est discriminant. Pour avoir ce droit, retour au paragraphe précédent, nous avons la Liberté d’avoir nos propres lieux avec nos deniers.

 

Cette Fraternité, c’est l’attitude que je dois avoir avec mon voisin, l’écoute, la compréhension et le devoir d’entr’aide.

 

Pour résumer le débat sur l’Identité Nationale doit être un lieux où l’on rappelle que le Français n’est pas forcément un gaulois,( la remise en cause de l’enseignement de l’Histoire, dans un premier temps aux filières scientifiques n’est donc pas une bonne idée), notre pays a été bâti par des gens venant de pays divers au cours de l’histoire, notre région en est un bon exemple.

 

Nous avons toujours su accepter l’autre, nous n’en avons pas forcément adopté les coutumes ou les lois. Nous avons fabriqué ce que nous sommes aujourd’hui.

 

Je ne pense pas qu’il serait bon au prétexte d’intégration, de tolérance, de mettre en œuvre une adaptation des lois de ceux que nous accueillons.

Les lecteurs de ce blog imaginent-il

 

-         faire une heure de gymnastique en plein air sur la place de leur ville comme à PEKIN tous les matins ?

-         Entrer dans leur bureau après avoir chanté les louanges de leur entreprise comme à TOKYO ?

-         Couper la main ou la tête d’un délinquant comme dans les Emirats?

Pour la gymnastique ou les louanges du patron, libre à eux de le faire en privé. Pour le reste personne n’imaginerait couper la main d’un voleur dans notre pays, lapider un Homosexuel, une femme adultère ou autres pratiques que nous jugeons d’un autre âge.

 

Publié dans Debats

Commenter cet article

Géronimo 11/01/2010 18:51


Pour la gymnastique passe encore, mais les louanges à mon patron non merci, je lui couperais bien la tête moi :-))
Géronimo