La bataille des communistes a payé ! Communiqué de Colère et Espoir

Publié le

Lors de sa réunion des 24 et 25 octobre derniers, le Conseil national du PCF s’est rangé à la volonté d’une très grande partie des communistes de France qui souhaitaient voir leur parti présenter des listes au 1er tour des élections régionales de 2010. Cette décision, arrachée à une direction nationale résignée, est le résultat de la bataille menée par tous ceux qui sont encore persuadés que le PCF est un outil indispensable au service du progrès social. A cet égard, la mobilisation depuis plusieurs mois des communistes de Picardie en faveur d’une liste de large rassemblement conduite par un(e) communiste au 1er tour des élections régionales dans notre région a été déterminante.

 

A la veille de la campagne électorale qui s’engage, les communistes de Picardie vont être amenés à prendre un certain nombre de décisions. En 2004 aux élections régionales, ils ont décidé démocratiquement de présenter une liste communiste de large rassemblement conduite par Maxime Gremetz. Cette liste a recueilli 10.86% au premier tour, le score le plus élevé réalisé par les communistes sur l’ensemble du territoire national. Ce succès est le fruit du travail des communistes de Picardie qui, à travers leur combat quotidien, ont fait la démonstration de l’efficacité de leur action.

 

Nous sommes convaincus qu’un tel succès peut être réitéré et même dépassé lors des élections régionales de 2010 comme le confirme un tout récent sondage. Toutefois, cela n’est envisageable qu’à une condition : que tous les communistes de Picardie, sans exclusive, s’unissent autour d’un projet faisant la démonstration à travers des propositions concrètes et immédiatement applicables qu’il est possible, même à l’échelon régional, de prendre le contre-pied du capitalisme. D’autant que la déception est grande face aux renoncements de la majorité sortante et de son président M. Gewerc qui ont renié tous leurs engagements et se sont, pour l’essentiel, contentés d’accompagner une crise du système libéral qui frappe notre région avec une immense violence.

 

De plus, nous restons persuadés de la nécessité de nous tourner vers tous ceux qui dans notre région partagent la conviction qu’il existe des solutions alternatives au libéralisme qui peuvent être mises en œuvre dès aujourd’hui. C’est pourquoi, nous souhaitons que, comme en 2004, où la liste Colère et Espoir aux élections régionales était composée de représentants du monde associatif, de syndicalistes, de personnalités de la société civile, la liste présentée par les communistes en Picardie aux élections régionales de 2010 soit ouverte à tous les progressistes, et ce, qu’ils appartiennent à une organisation politique ou non.

 

Dépassant ainsi l’horizon du seul Front de gauche, nous voulons œuvrer pour l’unité de tous les communistes sans aucune exclusive et offrir une main tendue à tous les progressistes. Mobiliser l’ensemble des forces de progrès en Picardie au soutien d’une liste de combat à gauche présentée par le PCF, tel est notre engagement, telle est notre détermination pour les prochaines élections régionales.

 

Publié dans Maxime GREMETZ

Commenter cet article

ZADIG 30/10/2009 00:20


Même si c'était vrai (et in fine c'est plutôt l'alliance avec le PG, le PS et les verts au premier ou au second tour qui a été votée), le pb est que la clique droitière, bureaucratique  et
stalinienne, qui tient le PCF et la CGT (HUe/Braouezec/Buffet/thibault), n'a plus rien à voir avec le communisme voire même le communisme.
En Buffet, Hue, Braouezec, Thibault et Royal/aubry c'est bonnet blanc et blanc bonnet comme disait trés bien le grand dirigent communiste Jacques DUCLOS!!!