Mea culpa, mea maxima culpa !

Publié le par leblogdejacques

Je viens de recevoir ce mail de mon Camarade Pierre PRADEL.
Vous trouverez les articles de l’Huma auxquels Pierre fait  en ligne demain sur le site du journal


En pièce jointe, articles de l'huma concernant les téléopérateurs.
Excusez la mauvaise qualité de la reproduction des documents mais toutefois moins dégueulasse que les conditions de travail de ces personnels.
Comme vous, je le pense, je suis souvent agacé de ces coups de fil intempestifs pour me vendre produit X ou Y.
Comme vous, je le pense, je réponds plus ou moins sèchement.
Les articles de l'huma m'ont fait réfléchir! Ces femmes (c'est surtout des femmes de France et d'ailleurs) n'ont elles pas plutôt besoin de notre solidarité?
Pour ma part, j'ai décidé de répondre aux prochains appels:
 "Merci, je n'ai besoin de rien, mais je crois que vous avez besoin de vous battre contre vos inadmissibles conditions de travail, pourquoi avec vos collègues ne pas vous syndiquer?".

Ne pas essayer de dialoguer, les conversations étant enregistrées, la personne peut être mise en difficulté.

Si vous pensez qu'il s'agit d'une initiative intéressante, pourquoi ne pas en faire de même en faisant passer le message.


 Pierre Pradel
Section PCF Vitrolles, Marignane, Saint Victoret.

Je me suis pas mal reconnu dans les colères que je pique à chaque coup de fil le soir ou lorsque je rentre de Carrefour et que j’ai encore les bras chargés.
Ces coups de fil non désirés, je n’ai pas la possibilité de les détruire comme un pourriel à l’ouverture de ma boîte mail.

Pierre, je te promets que je mets ce texte au dessus de mon téléphone pour ne pas oublier ton conseil.

Merci d’avoir attiré l’attention du plus grand nombre sur ce point

Publié dans Debats

Commenter cet article