Va-t-on continuer à voter pour les socialistes au 2ème tour ?

Publié le par leblogdejacques

Le coup de poignard dans le dos de la municipalité de Paris au Patronage laïque du 15ème ! Usagers, habitants, ne laissons pas faire !

Ce que la droite n’a pas réussi en 2001, devant la mobilisation populaire, la « gauche » municipale s’apprête à la perpétrer : la destruction du Patronage laïque du 15ème.

 

Le Conseil de Paris vient d’adopter les 7 et 8 juin 2010 deux délibérations, l’une accordant à la Régie immobilière de la Ville un bail emphytéotique sur les terrains et bâtiments qui y sont situés, l’autre mandatant cette RIVP pour une opération de destruction du Patronage et de construction d’un bâtiment « mixte » à usage de salle de réunion et d’habitation.

 

L’objectif est clair. C’est le même que celui de la droite en 2001.

Il s’agit de supprimer un lieu d’animation sociale, culturel, aussi syndical et politique indépendant, échappant au contrôle du pouvoir municipal, ouvert à tous et utilisé par tous, à des tarifs très accessibles. Dans une capitale et un arrondissement qui en sont scandaleusement dépourvus.

Il s’agit précisément d’évincer l’association du Patronage laïque, indissociable historiquement du bâtiment et garante de sa vocation. L’association a fondé le Patronage en 1892, construit le bâtiment en 1908, en le finançant par souscription populaire auprès des habitants du 15ème. Elle n’a jamais cessé de l’animer dans l’intérêt de la jeunesse et de l’ensemble de la population du 15ème, ce que tout le monde est obligé de reconnaître. Elle a donné le bâtiment à la Ville en 1929 (si les ancêtres avaient su !) en échange d’un loyer symbolique.

 

Aujourd’hui, la municipalité choisit de donner le bail emphytéotique, retiré en 2001 suite à l’action de la droite, à une de ses sociétés d’économie mixte au lieu de le restituer à l’association du Patronage.

 

Ses représentants, MM. Dargent et Alayrac, puisque Mme Hidalgo était absente pendant la discussion du conseil de Paris, n’ont pas lésiné dans l’utilisation de la langue de bois, dans l’hommage hypocrite à ceux qu’ils veulent éliminer : « Laïcité du 20ème siècle », « modernité », « préservation d’une tradition de générosité ». Patati et patata…

 

La vérité, c’est le bulldozer ! C’est l’arbitraire !

 

Le prétexte de vétusté ? Pourquoi les experts en 2001, puis en 2004 et en 2006 ont chaque fois reconnu que le bâtiment était structurellement sain.

La valeur historique du bâtiment a été défendue plusieurs fois, contrairement aux affirmations de M. Dargent, notamment par la sénatrice communiste Marie-Claude Beaudeau et par nous-mêmes lors de l’enquête sur le PLU en 2003/2004.

 

La population a montré à de nombreuses reprises combien elle refusait le bétonnage effaçant l’histoire de nos quartiers.

 

Le « comité de pilotage » de Mme Hidalgo ? Pour donner un semblant de concertation, on ne ferait pas mieux ! Le projet était ficelé avant. Le Comité a discuté dans le vide et n’a obtenu aucune réponse à ses questions. Surtout, population et usagers ont été tenus prudemment à l’écart de toute consultation et même de toute information.

 

Ce n’est pas un détail, en ces temps de disette financière, le programme de démolition est évalué à 5 millions d’euros (pour commencer), soit bien plus que la réhabilitation que l’association ne cesse de réclamer.

 

La droite du 15ème s’est opposée à la délibération. Mais il apparaît vite que ce qui la préoccupe c’est que l’équipement prévu ne soit pas placé sous le contrôle de l’arrondissement.

 

Face à ce coup de force, usagers du patronage, habitants attachés à ce lieu et à ses animateurs, épris de la liberté qu’ils offrent, nous n’avons d’autre choix que de réagir vigoureusement, d’exiger d’être consultés, d’imposer une alternative, celle que l’association défend et réclame depuis des années : la réhabilitation avec maintien permanent du fonctionnement du Patronage et reconnaissance des droits historiques de l’association centenaire.

 

Face à l’arbitraire, faisons vivre le Patronage laïque du 15ème !  

Publié dans leblogdejacques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ZAPATA 09/07/2010 23:39



Le PS est bien devenu un parti de droite comme l'UMP, c'est évident.


Et Mélanchon est issu de ce PS là et cela se voit....