Bientôt le congrès !!!

Publié le

Avant de sombrer dans une PSmania  de querelle d’individus qui ne font que se positionner et ne proposent rien d’autre que d’être calife à la place du calife, il convient de se mettre d’accord sur des propositions.

 

J’ai réussi à constituer à Vitrolles un groupe d’une dizaine de personnes pour travailler sur un projet. Nous commencerons nos réunions autour du 15 avril.

 

J’ai contacté un large éventail d’individus de gauche, et bizarrement, la seule réserve que j’ai eue venait d’un communiste impliqué dans la section qui craignait qu’on lui reproche d’avoir rejoint Maxime GREMETZ.

 

Pour ceux qui auraient les mêmes craintes, sachez que le groupe de travail est un collectif au sein duquel il y a Maxime GREMETZ. Maxime n’est candidat à rien, puisqu’il ne sait pas ce qui va sortir du groupe de travail. Mais il est révélateur que l’appareil ne soit pas très enthousiaste à travailler sur des propositions qui  pourraient répondre aux attentes des travailleurs, des exclus, des privés d’emploi.

 

Je pense que nous avons là, la preuve d’une volonté de solder le parti.

 

Le groupe que j’ai réussi à motiver est composé de 10 personnes sur Vitrolles. Un autre groupe de 10 est en cours de constitution sur l’agglomération LILLE-ROUBAIX-TOURCOING,

 

Les gens qui forment ces groupes sont : anciens Communistes, Communistes encartés, Socialistes ayant défendu le « NON », et des gens de gauche non encartés. La réussite de nos propositions passent par la diversité la plus large possible, aussi, si vous êtes : syndicalistes, universitaires, vous serez les bienvenus.

 

La première réunion lors de laquelle nous déterminerons les thèmes de travail se tiendra le 9 avril à Paris, je vous donnerai rendez vous dans les jours qui suivront cette date pour une réunion de présentation du travail à faire en espérant générer de nouvelles bonnes volontés.

 

 

Publié dans leblogdejacques

Commenter cet article

ZADIG 06/04/2008 14:04

Il faut que tu modères les Nazzis et autres miliciens bouzzeux à la solde du capitalisme mondialisé.ZADIG

vipère lubrique 05/04/2008 13:08

si le stalinisme n'été qu'une déviation, pourkoi Mao, Pol Pot,et bien d'otres?Relisé Lénine, kamarads ! La démokracie é bourjoise, lé masses populères ne désside rien, sé l'avangarde ékléré du Parti qui désside pour lé zotres...koman peut-on koncilié communisme et liberté? impossible !

ZADIG 03/04/2008 21:32

Je pense que Maxime et les communistes en Somme ont eu tort de se retirer des Municipales à Amiens;Il y aurait eu un maire communiste et non un sociale traitre.Gremetz aurait été élu au second tour comme aux législatives, et certainement avec un meilleur score que le PS.A lèinverse aux cantonales il ne fallait pas s'opposer à des sortants communistes quels que soient les ressentiements.Pour la suite je pense que les munipales et les cantonales au PC ont changé la donne: des maires refondateurs (Auber), Huitistes (Calais), et opposants de gauche au PC (Brard à Montreuil) ont été battus par la droite, les verts et le PS réunis tous ouiouistes. Même la LCR a fait voter à droite ou PS/vert contre les cocos. A la base cela fait réfléchir, y compris dans l'électorat PS de gauche. Buffet/Hue/Braouezec et leur larbin (on  le voit dans le CR du CN) disent que c'est du à l'augmentation de la bipolarisation.Mon oeil: là ou le PC a fait ses meilleurs scores (même battu au 2nd tour comme à Auber, Sètes, Montreuil, etc..) le PCF est allé seul à la bataille souvent avec la faucille et le marteau.Il a même repris des villes au PS/MRG/verts (Villeneuve Saint-georges, Queven, Villerupt, etc..) ou fait des scores en progres (Pantin, Suresnes, Setes, Le Havre, Nimes, La courneuve, presque partout en fait).L'analyse du liquidateur Martelli (dont les comités antilibéraux ont flingué Liberti à Setes, mais aussi des maires sortants) est rejointe par celle des Huitistes mutant à la Prada qui sont piteux que le PCF ose encore exister.A l'inverse des élus hier Huitistes (Calais) ou Refondateurs (Auber) ou simplement coco (Montreuil) se posent des question sur 20 ans de liquidations et d'abandons idéologiques qui ont laissé la voix aux socio traitres et aux verts de gris dans le 93 et à la LCR ailleurs. Les choses changent à la base.ZADIG