Courrier du nouveau Secrétaire de la section d' Amiens

Publié le par Jacques LAMBERT

Chers camarades,

Je vous envoie ce courrier en qualité de nouveau 1er secrétaire de la section PCF d'Amiens (Somme), afin de vous informer des dernières évolutions politiques au sein de notre section.

Samedi 11 mars s'est tenue l'Assemblée générale de notre section. Etait mise à l'ordre du jour l'exclusion de notre camarade Maxime Gremetz, député communiste de la Somme et 1er vice-président du Conseil régional de Picardie.

Cette menace d'exclusion avait provoqué une énorme émotion chez nombre de communistes, d'anciens communistes et de sympathisants, localement mais aussi nationalement, chez les électeurs de la 1ère circonscription de la Somme et Picards. Et une mobilisation sans précédent: des camarades qui n'étaient plus à jour de cotisations se sont mis à jour, des anciens camarades ont réadhéré et de nombreux sympathisants, qui ne s'engageaient pas à cause de l'attitude élitiste de la section d'Amiens, ont franchi le pas de prendre leur carte pour redonner un sens à l'identité communiste à Amiens et soutenir Maxime Gremetz. Plus de 150 nouveaux cotisants. Et le rythme n'a pas faibli depuis puisque les adhésions continuent d'affluer par dizaines.

Lors de cette Assemblée générale de section, la direction sortante de la section d'Amiens, mise clairement en minorité, a décidé de quitter l'Assemblée générale de section avec une quarantaine d'adhérents de la section. La centaine d'adhérents restants, dont les mandats ont été dûment vérifiés par constat d'huissier, ont décidé de poursuivre les travaux, constatant la vacance de la direction, en élisant le bureau de l'Assemblée générale de section.

L'exclusion de Maxime Gremetz a été mise aux vois et rejetée à l'unanimité des présents.

Le texte "colère et espoir" proposé aux communistes les 3 et 4 février a été substitué à la base commune de discussion.

Une nouvelle direction de la section d'Amiens a été élue à l'unanimité des présents, avec moi-même, Jihad Wachill, 29 ans, ancien syndicaliste étudiant

(ancien

président de l'UNEF-Paris I, ancien membre du Bureau national de l'UNEF) et militant de la JC et de l'UEC (ancien responsable de l'UEC Sorbonne, ancien membre du Collectif national de l'UEC et du Conseil national de la JC) et du PCF, à sa tête.

De même, la liste des délégués à la Conférence fédérale a été élue à l'unanimité des présents.

Par soucis de transparence, je souhaite que le maximum de communistes soient informé de cette situation inédite dans les annales du Parti communiste français. Car il s'agit là aussi d'un signe d'espoir pour nombre de camarades critiques vis-à-vis des orientations néo-mutantes de la direction nationale et mis en marge du Parti de ce fait. A l'exemple d'Amiens, en créant le rapport de force politique, nous pouvons changer les choses et reconstruire un Parti communiste français à nouveau en première ligne de la lutte des classes.

C'est ce à quoi nous nous emploierons à Amiens, pour aller à la reconquête de l'électorat populaire, abandonné par une ancienne direction de section d'Amiens enfermée dans une conception d'élitisme social "boboisant", réinvestir les quartiers populaires et les entreprises, investir les lycées et les résidences universitaires et l'université, etc. Sans oublier les échéances électorales à venir: nous aurons à assurer la réélection de notre camarade-député, Maxime Gremetz, en 2006, à tenter d'arracher la mairie d'Amiens en 2007, à gérer les élections cantonales et régionales à venir, et à plus long terme, à assurer la formation de nouveaux cadres et référants politiques pour notre parti afin d'assurer la pérenité de notre implantation locale dans l'avenir.

Fraternellement.

Jihad WACHILL, 1er secrétaire de la section d'Amiens

Publié dans leblogdejacques

Commenter cet article

couthon 27/03/2006 23:00

jihad la plupart des anciens communistes picard ne soutiennent plus maxime gremetz et toutes vos adhésions dates de 2006 de plus utiliser la justice démontre bien l'incapacité à se débrouille tout seul....Maxime gremetz fut grand par le passé...

fred 14/03/2006 15:30

Jihad,
Les législatives se dérouleront en 2007, les municipales en 2008 (et non en 2006 et 2007 comme tu l'affirmes)...
Fred,
titiste (ou "boboïste"?) dyonisien, ex-amiénois