Ni la Marseillaise, ni un autre

Publié le

Pour Maxime Gremetz, membre du PCF, «il faut que tout le monde apprenne la Marseillaise, et dire ce qu'elle signifie. J'aurais été là-bas, je serais parti, je ne peux pas laisser siffler la Marseillaise comme cela». (le Figaro)

Mais on ne doit siffler ni la Marseillaise, ni un autre hymne.

Hier , Michel PLATINI a déclaré que si une loi permettait d'arrêter le match dans de telles circonstances, et que le cas se présente, il déclarerait la France perdante.

Alors, ce sont les joueurs des deux équipes qui doivent quitter le terrain, et là, la vieille gloire du foot business, il fait quoi ?

Si de telles choses se passent et que la Ligue, la FFF ne font rien, ils sont complices.

Les insultes racistes en championnat, les hymnes sifflés, il y en a assez !

Mais il faut que les joueurs aient dans la tête le même talent qu'ils ont dans les pieds.

 

C'est pas gagné!!

Publié dans Humeur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jb 20/10/2008 18:23

bonjour jacquespour zadigtu sais pourquoi le drapeau est noir au moins???je suis un enfant de la république, elevée par celle ci, je la respectes, j'en attends de meme et je me dois de le lui rapeller.mas comme georges bressens ou léo férré, mourrir pour un drapeau oui mais de mort lente,merci pour le decerveléjb

ZADIG 18/10/2008 16:07

Grosses lacunes!!!!Luoise Michel comme tous les communards, comme tous les révolutionnaires, comme les communistes fusillés en France et Ailleurs ont chanté la Marseillaise.Mais comprendre cela il faudrait beaucoup de rappells idéologiques.JB est un cas désespéré, typiquement dans la lignée idéologique décervelée de casirmir....

jb 18/10/2008 15:58

bonjour jacquesmaxime a pete un joint!!il désire aussi comme ségo que  chacun ai le drapeau bbr sur son balcon?LE le mien est celui de la commune de parisDans l'aube qui se levait on entendait le tocsin; nous montions au pas de charge, sachant qu'au sommet il y avait une armée rangée en bataille. Nous pensions mourir pour la liberté. On était comme soulevés de terre. Nous morts, Paris se fût levé. Les foules à certaines heures sont l'avant-garde de l'océan humain..."
* * *
"La butte était enveloppée d'une lumière blanche, une aube splendide de délivrance. La troupe fraternise avec le peuple, l'insurrection gagne Paris quartier par quartier, surprenant à la fois le gouvernement et le Comité central..."
Louise Michel
http://www.drapeaunoir.org/img/drapeau_noir.jpg

ZADIG 18/10/2008 15:29

En gros d'accord avec Maxime Gremetz. Ce genre de réponse est autrement plus claire en tout cas que celle indiquée par Casimir sur France inter un matin cette semaine à la question d'un auditeur.En gros: "bof, c'est pas grâve, et de toute façon il ne faut pas arrêter le match, il faudrait se demander pourquoi de bon petits français sifflent leur Hymne, cela veut dire quelquechose".Je pense comme Gremetz que si les français d'origine immigrés, comme les petits blanc qui ne la conaissent plus non plus, connaissaient la Marseillaise par coeur, non seulement , il ne la siffleraient pas, mais ils sauraient qu'il s'agit d'un chant révolutionnaire internationalement reconnu, et ils seraient certainement moins passifs envers la politique nationale des gouvernements de droite ou de "göche" mais aussi vis à vis des conflits internationaux comme la Palestine, l'Afganistan et l'Irak.En fait c'est un signe d'ignardise et de dépolitisation. Mais cela ne gêne pas Casimir, au contraire...ZADIG