Bilan SARKOZY

Publié le

J’ai trouvé par hasard le programme de l’UMP pendant la campagne des législatives.

Faisons un bilan proposition par proposition

 

  • Permettre l’augmentation durable de tous les salaires en rompant avec la politique de partage du travail et en mettant en œuvre une politique de compétitivité de nos entreprises et d’enrichissement de la substance de notre économie.

Raté

  • Atteindre le plein emploi par une politique d’encouragement et d’incitation au travail de tous, car l’activité des uns crée le travail des autres.

 

Raté

  • Se fixer des objectifs en termes de hausse du taux d’emploi (jeunes, seniors, femmes, travailleurs non qualifiés…) et pas seulement de baisse du taux de chômage.

 

Raté

         Pour les nouveaux contrats de travail, dans le but de faciliter les embauches, d’en   

         accélérer le rythme et de réduire la segmentation du marché du travail et la

         précarité de certaines situations, créer un contrat de travail unique à durée

         indéterminée donnant plus de souplesse aux entreprises et plus de sécurité aux

         salariés.

 

      Raté

 

  • Créer des programmes spéciaux de retour à l’emploi pour les publics qui ont des difficultés particulières (mères isolées, seniors, travailleurs non qualifiés, salariés dans des bassins soumis à d’importantes restructurations...).

 

Raté

 

  • Avec les partenaires sociaux, créer l’assurance « salaire et retour à l’emploi » : allocations chômage plus élevées, plus protectrices, plus incitatives au retour à l’emploi, dont la durée est adaptée à la situation de chacun devant l’emploi ; création d’un véritable service public de l’emploi par fusion de l’ANPE et de l’UNEDIC pour accompagner efficacement les chômeurs ; réforme de la formation professionnelle pour permettre à chacun de changer de secteur d’activité, de métier ou de qualification en cas de perte de son emploi

 

Raté

 

  • Garantir un logement à toute personne qui travaille.

 

Raté

 

  • Ramener la dette publique à 60% du PIB d’ici 2012.

 

Raté

 

  • Inscrire dans la Constitution une règle d’or en matière budgétaire, consistant à n’autoriser le déficit budgétaire que pour financer des dépenses d’investissement.

 

Raté

 

  • Configurer notre système fiscal en fonction de nos valeurs en encourageant notamment le travail, la prise de risque, la famille.

Raté

 

 

Bilan SARKO et sa bande : Raté, raté  encore raté comme quoi  TOUT EST POSSIBLE, même de collectionner les conneries au plus haut niveau avec des tecniciens et experts sur payés

 

Publié dans Debats

Commenter cet article

singer 17/12/2008 21:14

OUI C'EST UNE CONSTATATION AFFLIGEANTESI en plus on y rajoute L'INSECURITE un des GROS themes de sacampagne , et que l'on constate ce qui se passe dans cette matiere LA MESSE EST DITESinger Alain communiste en somme