La belle vie de l'entreprise

Publié le

Un salarié âgé de 46 ans employé chez ASSYSTEM France établissement de Saint Quentin (société de prestations techniques) a mis fin à ses jours dimanche 24 février 2008 à son domicile. Il était en arrêt maladie depuis le 4 février et devait reprendre son travail le 27.

Les causes sont pour l’instant en investigation, mais il est certain que sa vie familiale était des plus radieuses. Il était père de 2 enfants dont une petite fille de 2 ans.

Sur le plan professionnel, cette personne, après la fin d’un important projet traité avec son équipe chez le constructeur automobile RENAULT (voir l’historique des 5 suicides), s’est retrouvée pour une période de plusieurs mois sans travail (2,5 mois).

Cette période, suivant les propos de ses collègues de travail, a été très mal vécue (sentiment d’inutilité et de non reconnaissance du travail accompli). Cette situation est monnaie courante dans les sociétés de prestations, accentuée pendant les périodes de travail par la pression des donneurs d’ordres désirant les résultats les meilleurs, les plus rapides et à moindre coût.

Ce genre d’événement n’est plus rare chez ASSYSTEM, en effet, il y a 2 mois et demi, un délégué du personnel basé à Brest a également mis fin à ses jours.

Mardi 11 mars un CHSCT extraordinaire a eu lieu sur ce sujet, un maximum de questions ont pu être posées à la direction, qui tout en compatissant travaille vers un désengagement de sa responsabilité.

La CGT ASSYSTEM mettra tout en œuvre avec la collaboration de nos camarades de RENAULT pour faire cesser ces catastrophes familiales et assurera le soutien des deux familles concernées, tout participant à leur douleur.

Publié dans leblogdejacques

Commenter cet article

ZADIG 22/05/2008 23:45

J'ai vu dans l'huma d'hier (l'huma voulait en fait photographier Chassaigne) que se tenaient côte côte sur le même banc, Bocquet, Brard, Gremetz et Chassaigne (manquait Gerin à ce quatuor).Je ne pense pas que la censure politique de l'appareil se soit rendu compte du degré hautement subversif d'une telle Photo (derrière les quatres députés verts de gris, dont le maire de Bègles, faisaient pale figure).Quand donc Chassaigne et Bocquet vont-ils dire ce qu'ils pensent de la secte liquidatrice qui tient le PC : Buffet/Hue/braouezec (pour le détruire).ZADIG